C’est arrivé loin de chez vous

Inde : ceux qui se plaignent prendront le train

24 mars 2017
train

En procès depuis 2015 contre la SNCF indienne, un fermier du nord du pays s’est vu remettre en dommages et intérêts… un Train Express Régional ! Sidérant mais vrai…

Monsieur Sampuran Singh était jusqu’alors ce qu’on appelle un homme frustré. En procès depuis deux ans avec l’Indian Railways, qui lui avait acheté un terrain à un prix scandaleusement sous-évalué, ce gros fermier du nord du pays avait fini par obtenir plus de 10 millions de roupies (soit 140 000 euros) de réparations au tribunal du coin. Mais c’est là que l’histoire s’est corsée.

La compagnie nationale, refusant d’exécuter le jugement s’est mise à jouer la montre (une fâcheuse habitude des compagnies ferroviaires semble-t-il), pensant user la patience de MM. Sampuran et des juges. Mais c’était mal connaître le fort caractère de ces derniers ! Ainsi, au terme d’une nouvelle procédure, la cour vient d’accorder au plaignant le droit de prendre possession du train express qui relie New Delhi à Amritsar ainsi que, détail croquignolet, du bureau du chef de la gare la plus proche du lieu de résidence de M. Singh ! Selon les déclarations à l’AFP de son avocat, maître Rakesh Ghandi, sans une réaction rapide de la S-N-C-Indienne, les prises de guerre ferroviaires du paysan floué seront mises aux enchères, dans l’espoir de clore cette incroyable affaire.

Départ imminent pour l’Inde avec MARCO VASCO : inde.marcovasco.fr