La crème de la crème

Les 4 plus beaux costumes traditionnels du Monde, un peu de tenue, s’il vous plaît !

9 décembre 2016
costumes

Vous avez pensé aux impayables costumes des Dupont et Dupond ? Vous avez tout faux ! Car il existe vraiment de sublimes tenues d’apparats traditionnelles sur notre belle planète. Voici les 4 plus beaux d’entre eux, à découvrir de la Hongrie jusqu’aux aux rives du Mékong.

 

  1. L’ethnie Bai, Chine

Les Bai forment une ethnie qui peuple le célèbre Yunnan (le « Sud des Nuages » dans la langue de Xi Jinping), mais également les provinces voisines de Guizhou et du Hunan. Báizú, leur nom en pinyin, signifie « ethnie blanche » en référence à la couleur dominante de leur tenue traditionnelle. Dans la ville de Dali (au Yunnan justement), les femmes portent une coiffe et un tablier brodés à dominante rouge où apparaissent le plus souvent des camélias, signe de beauté. Dans les autres régions, les tons se font plus sobres et les costumes un peu moins flamboyants.

 

  1. Les Matyós, Hongrie

Connaissez-vous les kuszu ? Ces longues tuniques de cuir blanc de mouton sont fabriquées par les fourreurs de Mezőkövesd, ville située au nord-ouest du pays, à destination des jeunes femmes. Sur le cuir, les « écrivaines », ce joli nom donné aux brodeuses, exécutent de superbes « roses de Matyó » du nom de cette ethnie hongroise. Des broderies chatoyantes, réalisées avec minutie, au résultat bigarré et fascinant, qui leur a valu d’être classées patrimoine immatériel de l’humanité en 2012.

 

  1. Les Mayas, Amérique centrale

A l’aridité des paysages d’Amérique centrale viennent répondre les splendides couleurs des tenues mayas. On retrouve du Mexique à Belize, en passant par le Guatemala, de larges blouses (le huipil) et des jupes longues (la corte), aux couleurs chatoyantes et sur lesquelles sont brodées nombre de symboles cosmologiques et floraux. Des tenues qui expriment également un statut marital ou social, histoire de relier l’utile à l’agréable.

 

  1. Les Lao Loum, Laos

Les Lao Loum – « Lao des plaines », une des quatre ethnies principales à peupler le Laos – vivent principalement le long des rives du Mékong. Si leur tenue de tous les jours restent on ne peut plus sobre – une jupe longue et un chemisier en tissu léger -, les jours de festivités, les hommes arborent le pha biang, une longue écharpe de soie portée sur les épaules, tandis que les femmes revêtent le pheun sinh, un chemisier très proche du corps, et un sarong nommé ici sinh (plus ornementé et délicat que celui qu’elles portent à l’habitude).

Une envie d’évasion à travers de nouvelles cultures ? Découvrez l’expérience inoubliable du Laos avec MARCO VASCO : laos.marcovasco.fr