La crème de la crème

A la pêche aux blagues : 4 manières de fêter le 1er avril sur la planète bleue

28 mars 2017
avril

« Fêté » en France depuis le XVIe siècle, le jour du poisson d’avril est prétexte à quelques jolies blagues et à une candide – et salutaire – atmosphère. Mais qu’en est-il ailleurs ? Voici quatre coutumes poétiques et festives, et qui ne sentent pas la marée.

 

  1. Holi Festival, Inde

Pas de jour du poisson en Inde… Mais un équivalent extraordinaire et carnavalesque : la Holi ou « fête des couleurs ». Dédiée aux divinités Krishna (au nord) et Kâma (au sud) elle célèbre avec force faste, farces et attrapes l’équinoxe de printemps. Le deuxième jour, la population descend dans la rue tout de blanc vêtue, et chacun se lance des pigments de couleurs aux cris de « Bura na mano, Holî hai* » ! C’est l’occasion pour les basses castes de se jouer de celles qui leurs sont supérieures tout au long du reste de l’année.
Messieurs les bourgeois, « *ne soyez pas fâché, c’est la Holi ! »

L’Inde aux milles couleurs vous attend : inde.marcovasco.fr

 

  1. Dia de los Santos Inocentes, Espagne

Sacrés Espagnols qui ne font jamais rien comme personne ! Le 1er avril, en Espagne, se fête le 28 décembre. C’est le « Dia de los Santos Inocentes », le « Jour des Saints Innocents ». On se remémore le massacre des nouveaux-nés de Bethléem ordonné par le vilain roi Hérode, tel qu’écrit dans la Bible. Pas très folichon comme programme, mais les Espagnols en profitent pour faire des blagues dont la principale consiste à accrocher un petit bonhomme de papier dans le dos de la personne dont on veut se moquer.

 

  1. Bangusetsu, Japon

La palme de la poésie revient à nos amis nippons qui nomment leur 1er avril : « bangusetsu », c’est-à-dire « la saison des 10 000 absurdités ». Comme en Occident, on s’y fait des blagues, dont les journaux de l’archipel se sont fait une spécialité. Elle marque surtout là-bas la saison des cerisiers en fleurs, d’une renaissance de la nature, et c’est le prétexte à de gentilles farces faites à ses proches et ses collègues de travail.

Au mois d’avril, accourez sur l’ïle d’Honshu pour admirer les cerisiers en fleurs : japon.marcovasco.fr

 

  1. Aprilscherze, Allemagne

Outre-Rhin, le 1er avril, on pratique les « Aprilscherze », les blagues du 1er avril. Mais – tout comme en Finlande et en Norvège -, le poisson est totalement absent. On y fait une blague pour ensuite crier « April ! April ! » à sa malheureuse victime. Celle-ci devient un « Aprilesel » (un âne d’avril) ou un « Aprilochse » (un bœuf d’avril). Là voilà, pour reprendre la formule d’usage (« jemanden in den April schicken »), « expédiée dans le mois d’avril ». Drôle comme un cours d’Allemand !