La crème de la crème

Balade dans les plus beaux jardins du Monde

7 janvier 2016
jardin espagne

Marre de Versailles ? Envie d’une balade bucolique et d’un ravissement des sens ? Suivez l’Oeil de Marco !

  1. Les Jardins de l’Alhambra, Espagne

Les jardins de la résidence des rois de Grenade cultivent depuis des siècles une quiétude et une élégance qui ont fait sa réputation à travers le Monde. Dans une région particulièrement aride, la luxuriance de sa végétation détone et apporte une note enchanteresse aux balades andalouses. C’est l’héritage arabo-espagnol dans toute sa splendeur qui se perpétue à l’ombre du Palais du Generalife.

  1. Jardin du château de Peterhof, Russie

Bienvenue dans le « Versailles russe », un palais et ses jardins construits sous le règne de Pierre le Grand. Tout y est d’une magnificence portée à son paroxysme : bâti en terrasses, croisement d’inspiration des jardins à la fois à la française et à l’anglaise, il se compose de fontaines, de statues de bronze dorée et d’une Grande cascade qui font le ravissement de ses visiteurs. Du grand luxe.

  1. Jardin de Suzhou, Chine

Il aura fallu huit siècles, du 11e au 19e, pour arriver au sommet de raffinement de ces jardins situés dans la province de Jiangsu, tout près de Shanghaï. Une riche végétation où domine, en particulier dans le Jardin du centre, le lotus (qui éclot à partir du mois de juin), osmose entre le minéral et le végétal, truffée de temples, de kiosques, de galeries. Parmi les neufs jardins classés par L’UNESCO, le plus grand se prénomme « Jardin de la politique naïve ». Savoureusement chinois.

  1. Jardin du temple Ryoan-ji, Japon

Un havre de sérénité digne d’un chromo lorsqu’on pense à l’immémorial zen japonais. Le jardin du monastère de Ryoan-ji, bâti au 15e siècle, est aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’humanité et ses jardins sont un passage incontournable pour les visiteurs de l’ancienne capitale impériale du japon. A voir : le Jardin sec, jardin de pierres à l’esthétisme énigmatique et épuré.

  1. Jardin de Las Pozas, Mexique

Le plus récent mais non moins iconoclaste de la liste. Situé à Xilitla, dans l’État de San Luis de Potosi, au centre du Mexique, ce jardin est né de l’imagination de l’artiste anglais Edward James qui y laissa, courant des années 60, une profonde empreinte surréaliste. Dans un décor verdoyant, 32 hectares de sculptures, de cascades de bassins qui lui confère une beauté toute onirique.