La crème de la crème

Droit au but : les 4 stades les plus célèbres du Monde

9 juin 2016
stades

Avec l’Euro en France, un tour des stades les plus célèbres de la planète s’impose. L’apothéose du ballon rond aux quatre coins du monde, droit au but !

 

  1. Estàdio de Maracanã, Rio de Janeiro, Brésil

Bon d’accord il n’accueillera jamais l’EURO, mais il est My-thi-que ! Il porte en fait le nom de Stade Mário Filho, un journaliste et écrivain célèbre (…au Brésil). Ouvert en juin 1950, il vit la défaite historique du Brésil face à l’Uruguay en finale de la coupe du monde de la même année, et même le suicide de deux supporters désespérés ! Aujourd’hui ce stade de près de 79 000 places a récemment accueilli la coupe du Monde de 2014, et il se visite. Un vrai coup de coeur !

Direction le pays du fùtebol avec MARCO VASCO : bresil.marcovasco.fr

 

  1. Wembley Stadium, Londres, Royaume-Uni

Pour toute une génération de mélomanes, ce fut le haut-lieu des concerts oblatifs du temps de Live Aid et du soutien à Nelson Mandela. Mais ce Wembley-là n’existe plus, détruit en 20003, remplacé l’année suivante par un « Nouveau Wembley » inauguré en 2007. C’est aujourd’hui le stade le plus cher du monde (autour d’1,5 milliard d’euro) qui accueille des matchs de football mais aussi, plus rarement, de rugby. Plusieurs visites par jour – à vérifier néanmoins la saison des concerts – à partir de 11£ pour les seniors et les étudiants.

www.wembleystadium.com

 

  1. Giuseppe Meazza, Milan, Italie

Un stade que se partagent deux équipes et non des moindres : le Milan AC et L’Inter. L’antagonisme est tel que le stade Giuseppe Meazza – en hommage à un joueur de l’Inter dans les années 40 – est « rebaptisé » San Siro quand le Milan AC joue et le Meazza quand c’est au tour de l’Inter ! Ses gradins très proches du terrain et ses gradins inclinés en font un stade cher à beaucoup de supporters européens. Un billet à 17 € permet de visiter à la fois les lieux et le musée dédié à Giuseppe Meazza.

www.sansiro.net

 

  1. Le Stade de France, Saint Denis, France

Le plus proche et le plus cher au cœur des supporters français. Inauguré par Jacques Chirac le 28 janvier 1998 (ce fut là le point d’orgue de son premier septennat…), le plus grand stade de l’Hexagone a été le cadre d’une victoire mythique de l’équipe de France de football, un soir du 12 juillet de la même année face au Brésil. Faut-il en rappeler le score? Depuis, le stade se visite comme un pèlerinage nostalgique, en hommage à un temps béni de communion sportive, loin des déclarations un peu médiocres des recalés d’aujourd’hui.

www.stadedefrance.com