La crème de la crème

J’irai dormir chez Dieu

26 mai 2016
dieu

Pas forcément besoin d’être croyant pour aller se ressourcer dans des lieux chargés de spiritualité (même si ça aide !). Voici 4 divines institutions dans le Monde qui accueillent le pèlerin venu d’ailleurs.

 

  1. Le Temple de Wat Pah Nanachat, Thaïlande

Situé au nord-est de la Thaïlande, dans la ville d’Ubon Ratchathani, ce temple accueille les visiteurs gratuitement pour un court séjour en leur offrant le repas quotidien. En échange, ceux-ci doivent participer à quelques menus travaux (comme le balayage des allées), à des séances de prières, etc. Parenthèse sereine au milieu d’une nature abondante : le téléphone, la musique, les magazines et les consoles de jeux y sont proscrits. Seuls les geeks invétérés y verront un mauvais pastiche d’Au cœur des ténèbres !

Pour se ressourcer en Thaïlande avec MARCO VASCO, c’est ici.

 

  1. Istituto de Santa Elisabetta, Italie

Sur les hauteurs de Florence, à peu de distance de la sublime Piazzale Michelangelo, l’Istituto de Santa Elisabetta et ses religieuses accueillent les visiteurs dans un cadre idyllique : petite cour fleurie et chambrettes simples et agréables. Tout est d’une discrétion et d’un calme remarquables, non loin des plus beaux sites de la ville. Une petit-déjeuner solide et sain est servi à 8h.

 

  1. Monastères de Mont Koya, Japon

Point ancestral de pèlerinage, le Mont Koya, situé au sud d’Osaka, compte 117 temples dont une cinquantaine vous accueillent, que vous soyez pratiquants de zazen, ou non. Un haut-lieu de recueillement plongé dans les forêts du parc de Koya-Ryujin, avec ses temples immuables, ses jardins zen et son silence enchanteur. Les séjours se conjuguent au rythme des séances de méditation. Les moines s’occupent du petit-déjeuner et du dîner, particulièrement roboratifs. Il vous faudra pour cela débourser entre 75 et 135 € par jour.

Pour méditer au Japon avec MARCO VASCO, c’est par .

 

  1. L’Abbaye de Cîteaux, France

C’est au cœur de la Bourgogne, que l’Abbaye de Cîteaux a été fondée en 1098. Berceau de l’ordre cistercien, elle reste sous la bonne garde de la Vierge Marie. Suivez donc les traces des pères fondateurs pour vivre une expérience monastique – qui exige calme, pondération et recueillement. Mais attention, uniquement dans le cadre d’une retraite (de deux à sept jours) et non d’un passage « touristique » dans la région ! La participation aux offices et aux services usuels est recommandée. Sur leur site, on peut lire « Tous les hôtes seront reçus comme le Christ ». C’est peut-être un peu trop d’honneur  ?!