La crème de la crème

Drôles de fêtes : les réjouissances populaires les plus exubérantes du monde

6 septembre 2017
traditionnelles

En France, les fêtes traditionnelles équivalent souvent à se mettre les pieds sous la table autour d’une famille aimante. Ailleurs, cela peut-être prétexte à ablutions, pugilats, fanfares et batailles d’oranges. Voici quatre fêtes étonnantes autour du monde.

 

  1. Carnaval d’Ivrea, Italie

Envie d’une cure de vitamine C ? Rendez-vous à Ivrea, près du Turin, dans le Piémont.
Chaque année, au début de janvier, un carnaval rend hommage à un soulèvement populaire du XIIe siècle contre un cacique local qui souhaitait imposer le droit de cuissage aux jeunes mariées. Presque un mois de fêtes traditionnelles où est servie la fagiolata, « cassoulet » à l’italienne, et qui atteint son paroxysme avec sa « bataille d’oranges » : neuf équipes issues des neufs quartiers de la ville s’en envoient joyeusement près de 400 tonnes à la figure !

 

  1. Oktoberfest, Allemagne

L’origine de l’Oktoberfest date de 1810.
Cette année-là, le 2 octobre précisément, le prince-héritier Louis 1er de Bavière épousait la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghause. Loin d’être ladre, la famille princière convia tous les habitants de Munich à la noce ! Une nouba si mémorable que tous décidèrent de la réitérer chaque année.
Aujourd’hui, ils sont plus de six millions à fréquenter l’événement avec au programme Gross musique, Gross chopes et Gross ambiance.
Sinon, plus près de nous, il y a toujours la Kermesse de la bière de Maubeuge… Qui n’est pas mal non plus, toutes proportions gardées.

 

  1. Songkran, Thaïlande

Très célèbre – car particulièrement visuelle pour les reporters venus du monde entier -, la fête de Songkran a lieu à la mi-avril (du 13 au 15 exactement en 2018).
Elle marque à la fois le Nouvel an bouddhique, le début de l’été et la fête de l’eau.
A travers tout le pays, on asperge donc les bouddhas mais aussi les gens dans les rues dans une atmosphère plus ou moins bon enfant.

La Thaïlande, c’est Songkran, mais pas que ! MARCO VASCO, vous donne en vidéo
 s’il vous plaît, les indispensables raisons de vous y rendre.

 

  1. Evala, Togo

Chaque samedi de la deuxième semaine de juillet débute la Fête d’initiation en pays Kabyé au Togo.
Connue également comme « Fête de la lutte », Evala (qui signifie « première initiation du jeune garçon ») réunit de jeunes combattants dans une compétition de lutte fascinante où seront évaluées leur ardeur au combat, leurs techniques et leur force.
Mais Evala n’est pas uniquement centrée sur les valeurs martiales : c’est également l’occasion de cérémonie de chants, de danse tout comme de dégustation de Tchoukoutou, la bière locale. Attention à la gueule de bois !

 

 

Des fêtes, des fêtes, vous n’en avez jamais assez et en voulez encore ? L’Oeil de Marco vous invite aux fêtes les plus insolites du monde , prétextes à quelques… incongruités !