Le Very Bad Trip

Les 4 trails les plus exténuants du Monde :
500 km à pied, ça use, ça use…

23 septembre 2016
trails

Le trail est probablement la discipline sportive la plus exigeante qui soit. L’Œil de Marco vous présente les plus extrêmes.

 

  1. Le Marathon des sables, Maroc

« Sous le soleil exactement » comme chantait Anna Karina, c’est un peu le programme de ce marathon sous le cagnard marocain. Six jours passés à courir en autosuffisance alimentaire (les concurrents, plus d’un millier, portent leurs rations sur le dos) avec seul l’approvisionnement en eau fourni, dans les dunes, sur les plateaux, les sentiers, les petits chemins montagneux… Depuis 2014, cet ultra-trail a le même champion : le marocain Rachid El Morabity. Facile, il joue à domicile !

 

  1. Norseman Xtreme Triathlon, Eidfjord, Norvège

A première vue un Iron Man « classique » (3,8 km à la nage, 180 km à vélo, 42 km à pied) mais rendu plus ardu encore par les conditions météo du pays organisateur, la Norvège. L’eau y est plus froide, les vallées y sont plus ventées, et les 10 derniers kilomètres culminent à près de 2 000 mètres d’altitude. Seuls les 160 premiers participants reçoivent un t-shirt noir les adoubant « Norsemen ». Pour les 90 autres, c’est un t-shirt blanc et leurs yeux pour pleurer. Au Norseman, l’essentiel n’est pas de participer !

Laissez vous tenter par la Norvège avec MARCO VASCO : scandinavie.marcovasco.fr/voyage-norvege.

 

  1. Le 555+, Oasis de Bahariya, Egypte

Retour aux grandes chaleurs avec cette épreuve de course à pied tout bonnement la plus longue du monde. Imaginée par un Français, Alain Gestin, cette course est réservée à une élite spartiate et ne réunit jamais plus d’une trentaine de participants. Et pour cause, ils doivent se manger 564 kilomètres de désert, et le sable qui va avec. Il faut en avoir de l’appétit, et surtout du courage, pour se frotter à ce marathon extrême où rien n’est fait pour faciliter l’exploit : pas d’assistance, réapprovisionnement en eau tous les 22 kilomètres… Cuisant à la lecture mais grisant paraît-il à vivre.

 

  1. La Barkley, Wartburg, États-Unis

Il a lieu chaque année à travers les forêts très hostiles de Brushy Mountain, Tennessee, dans un décor d’une prison de haute-sécurité aujourd’hui reformée. Créé en 1986 par un habitant de la région, Jake Lazarus, cet « ultratrail » est considéré comme le plus difficile du monde. 40 participants triés sur le volet doivent venir à bout de 160 km. Le plat de résistance : un dénivelé qui correspondant au total à une double ascension de l’Everest ! Jusqu’à aujourd’hui, seuls douze participants ont réussi à boucler l’épreuve.

Enfilez vos chaussures, MARCO VASCO vous emmène aux Etats-Unis ! usa.marcovasco.fr