Le Very Bad Trip

L’amour monstre : 4 pays où l’on marie les enfants

8 février 2017
enfants

L’amour toujours ? Peut-être, mais encore faut-il que les deux parties soient d’accord. Quatre pays où les enfants sont mariés plus de force que de gré. Et rarement pour le meilleur.

 

  1. Le Pakistan

Cela se passe aujourd’hui dans les zones tribales entre le Pakistan et l’Afghanistan. Pour régler des différends entre deux familles, il n’est pas rare que l’enfant de la famille – de 5 ans ! – soit mariée à un homme beaucoup plus âgé qu’elle. Les décisions sont prises par une assemblée d’anciens, un tribunal auto-proclamé, la jirga. Évidemment, sans que la gamine ait son mot à dire. Atterrant.

 

  1. La Guinée

En Guinée, 63% des enfants seraient mariés avant d’atteindre leurs 18 ans. Un chiffre dérangeant… Le mois de mai en Haute Guinée est celui des fiançailles, période appelée « Moussoninabô ». Certes, le consentement de la jeune fille est y demandé, mais celle-ci, toujours selon le Fonds des Nations Unies pour la Population, se doit d’accepter sous la pression des familles mais aussi pour des questions de dot. Une pratique qui, heureusement, va en s’étiolant avec la modernisation de la société.

 

  1. Le Niger

Selon le Fond des Nations Unies pour la Population, le Niger est le pays au monde qui détient le triste record de mariages d’enfantsc’est à dire pour l’organisation, de garçons et de filles de moins de 18 ans – : son taux avoisinerait là-bas les 75% chez les filles ! Selon les ONG, cette situation serait due à l’addition (calamiteuse) de pressions sexuelles, religieuses et économiques. Les conséquences sur le psychisme et la santé et l’éducation des très jeunes mariées sont-elles catastrophiques.

 

  1. Le Maroc

Le Royaume chérifien n’est pas non plus à l’abri du problème. Rien qu’en 2013, le ministère de la Justice marocain avait enregistré pas moins de 35 000 mariages de mineurs. Selon l’organisation de lutte contre le mariage des enfants Girls not Brides, 3% des femmes mariées l’auraient été avant l’âge de 15 ans. Un problème qui, cette fois, touche aussi bien les zones urbaines que rurales.