Le Very Bad Trip

Les pires maisons hantées de la Planète

5 juin 2015
SOS, Fantômes ! Les pires maisons hantées de la planète

SOS, Fantômes ! Amateurs d’ectoplasmes et de paranormal, voici cinq lieux hantés à visiter sans trembler. Hooouuuh…
 

  1. The Ottawa Jail Hostel, Ottawa, Canada

Un ancien établissement pénitentiaire, fermé pour insalubrité en 1972, depuis reconverti en un hôtel un brin spécial : vous pouvez y passer la nuit avec quatre « co-détenus » dans des cellules donnant sur le cimetière. Le petit « plus » paranormal ? Les esprits-frappeurs des pendus et des voix d’enfants, dont les plaintes résonnent le soir venu dans le couloir de la mort de l’établissement. À noter, le bar de l’hôtel est très sympathique.

Envie d’évasion ? www.hihostels.ca
 

  1. Île de Poveglia, lagune de Venise, Italie.

Une petite île au large de Venise, très longtemps abandonnée, et ouverte au public uniquement à la saison des vendanges. Durant les plus terribles périodes de peste de l’histoire de la Cité des Doges, on y entassait les malades dont les cadavres finissaient au bûcher. Dans les années 20, un hôpital psychiatrique y fut bâti dans lequel les patients, victimes d’un médecin trop zélé, auraient subi les pires outrages. Encore aujourd’hui, par superstition, les pêcheurs vénitiens refusent de trop s’en approcher. Intriguant.
 

  1. Manoir de Donville, Méautis, France

Dans une région riche en légendes et dont les marais du Bessin et du Cotentin font encore aujourd’hui office de lieu de sorcellerie, le Manoir de Donville, à Méautis, accueille ponctuellement quelques visiteurs pour des soirées consacrées aux phénomènes étranges qui s’y déroulent. Les coupables de ces désordres paranormaux ? Des femmes ! En effet, plusieurs infortunées maîtresses de maison y connurent des destins tragiques.

Pour chercher la femme : www.manoirdedonville.com
 
 

  1. The Allen House, Monticello, États-Unis

L’Amérique a toujours été friande d’histoires de revenants. La preuve : la Maison Allen, une grande demeure au cachet victorien, est même devenue l’héroïne d’un best-seller signé Mark Spencer, le propriétaire des lieux. Six esprits, rien de moins, en tourmentent les nuits, dont celui Ladell Allen, jeune femme suicidée par dépit amoureux en 1948.

Par ici les frissons : The Allen House est sur Facebook !
 
 

  1. The Waverly Hill Sanatorium, Louisville, USA

Envie d’une grosse frayeur ? Rien de mieux que ce sanatorium construit en 1910 pour vous faire dresser les cheveux sur la tête. Les esprits des patients qui y décédèrent de tuberculose traînent toujours leur désespoir dans les couloirs. Sans oublier les deux infirmières suicidées de la chambre 502. Un business juteux pour les nouveaux propriétaires des lieux, les Mattingly.

Pour revivre les joies du sanatorium : www.therealwaverlyhills.com