Le Very Bad Trip

Atmosphère Atmosphère ! Les 4 endroits les plus tempétueux de la planète

6 septembre 2017
typhons

Le Texas a toujours les pieds dans l’eau à cause de l’ouragan Harvey. Irma a semé la désolation dans l’arc antillais… Amère occasion de se pencher sur quatre endroits du globe particulièrement soumis aux coups de gueule de notre atmosphère, à savoir ouragans, typhons et cyclones. Attention, ça va souffler très fort !

 

  1. Panabaj, Guatemala

D’une richesse naturelle et d’une verdure incroyables, le Guatemala est également une zone soumise à une météo « ouraganesque ».
Particulièrement exposé parmi ses voisins d’Amérique centrale, le Guatemala a payé un lourd tribut aux catastrophes naturelles. En 2005, l’ouragan Stan entraîna la mort de 2 000 personnes à travers tout le pays, allant jusqu’à rayer l’infortuné village de Panabaj de la carte !

 

  1. Les Gonaïves, Haïti

Berceau de l’indépendance haïtienne, la commune des Gonaïves est située sur la côte du Golfe de la Gonâve, particulièrement soumise aux intempéries.
En 2004, l’ouragan Jeanne décimera la commune, ce qui pèsera lourd sur le chiffre total des victimes haïtiennes.
Rebelote en 2008, quand les ouragans Fay, Gustav, Hanna et Ike s’abattent sur la région provoquant la mort de plus de 500 personnes. La déforestation aux alentours fut également pointée sur doigt comme responsable d’impressionnantes coulées de boue.

 

  1. Taipei, Taïwan

Taipei, paradis de l’expatriation, est aussi la capitale de l’île aux typhons. Qui font un peu partie de l’expérience locale.
En 2015, le super-typhon Dujuan l’a submergée avec des vents soufflant à 227 kilomètres par heure, causant la mort de 3 personnes et en blessant plus de 80. Taïwan a connu une autre catastrophe un an plus tard avec le typhon Meranti, puis à nouveau en 2017 avec le typhon Nesa !
Mais quand elle n’est pas soumise aux typhons, elle doit également subir de sporadiques caprices météorologiques de juillet à septembre qui entraînent inondations, éboulements et accidents de la route.
Dur quand même.


  1. Miami, Etats-Unis

La capitale du bling bling à l’américaine a également de quoi décoiffer ses pin-ups permanentées. Située sur la pointe sud de la Floride, Miami est ouverte à tous les ouragans dont elle est victime de temps à autres. Ainsi, en 1935, plus de 408 personnes perdirent ainsi la vie dans les Keys. Lors des intempéries, la ville peut être traversée par des vents dépassant les 260 km/h. Accrochez-vous à votre bikini !

Quand la méteo n’est pas aux cyclones (c’est à dire 99,9% du temps) venez faire un tour pour découvrir les trésors de la Floride, du parc des Everglades aux plages de Miami Beach, en passant par la station balnéaire de Key West !