C’est arrivé loin de chez vous

Afghanistan : si ce n’est lui, c’est donc Trudeau

18 janvier 2019
star

L’Afghanistan s’enthousiasme actuellement pour un candidat du télécrochet vedette Afghan Star : Abdul Salam Maftoon. Plus que ses trémolos, c’est sa ressemblance étonnante  avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau qui a fait de lui une star avant l’heure.

« Ma ressemblance avec lui a fait augmenter mes chances de gagner de 50 % » s’enthousiasme Abdul Salam Maftoon, un chanteur de mariage né dans un village du Badakhshan, dans le nord-est de l’Afghanistan. Avant d’être remarqué par les réseaux sociaux, ce candidat de 29 ans à l’émission de télé-crochet Afghan Star ne connaissait rien de Justin Trudeau, le premier ministre canadien plus prisé pour son physique de playboy que pour ses déclarations politiques souvent à l’emporte-pièce. A vrai dire, le jeune homme, sourcils épais et dents en or, est loin de ce qu’on peut appeler un sosie, mais les internautes afghans ont d’office vu en lui un « jumeau perdu ».

De quoi en faire un phénomène télévisuel local. Selon le musicien canadien d’origine afghane Qais Ulfat, membre du jury, qui s’est exclamé le premier lors de l’émission : « Il ressemble à mon premier ministre ! », Abdul a toutes les qualités pour devenir le nouveau… Justin Bieber. Père de quatre enfants, le chanteur, qui s’illustre dans le registre « folklorique romantique » en dari et en pachtou, les deux langues officielles de son pays, rêve d’un avenir meilleur pour lui est sa famille.

Maftoon sera-t-il la « Nouvelle Star » afghane ? Résultat le 21 mars, jour du Nouvel an persan mais également celui de la finale de l’émission.

Le chiffre de la semaine

100 millions

18 janvier 2019
Shutdown

Aux États-Unis, c’est depuis plus de deux semaines le bras de fer entre le gouvernement et le Sénat. Les retombées du « Shutdown » sur le secteur du voyage risquent d’être considérables. Même si ce grand pays touristique en a vu d’autres…

100 millions de dollars par jour ! C’est selon la US Travel Association la perte astronomique que devrait engendrer le Shutdown, la fermeture partielle des administrations de l’État fédéral américain débutée le 22 décembre 2018, sur le secteur des voyages aux États-Unis.

Depuis plusieurs semaines, les 800 000 fonctionnaires fédéraux ne touchent plus leur salaire, ce qui a entraîné, par exemple, l’absence à leur poste des employés de la Transport Security Administration dans les aéroports. Des terminaux ont ainsi dû être fermés à Houston et à Miami. Au niveau des voyages d’affaires, les annulations de réservations attendraient désormais les 40 %.

La crème de la crème

La crème de…Canton

18 janvier 2019
canton

C’est la troisième capitale économique de la Chine après Shanghaï et Pékin, et l’une des premières villes du pays à s’être ouverte au Monde. Célèbre pour son riz frit et sa foire internationale, Canton devient également une véritable capitale touristique. L’Œil de Marco vous y a déniché quelques adresses…capitales !

Un bar

Envie d’un cocktail accompagné d’un cigare lui aussi d’excellente facture ? La Chine appréciant les signes extérieurs de richesse, le Churchill Bar joue la carte des arômes et des volutes dans une ambiance élégante sans être empesée. Installé au cœur du très chic hôtel Ritz-Carlton, ce bar est une adresse privilégiée des épicuriens et épicuriennes de la ville. Vous pourrez y savourer de grands classiques (le Old Fashioned y est mis à l’honneur) comme des créations maison (Confession, Boho…) tout en appréciant un havane issu des meilleures manufactures (Cohiba, Partagas, Romeo Y Julieta…). Qui plus est l’endroit est beau ! De quoi rendre le plaisir (presque) un peu moins coupable.
The Churchill Bar, 3 Xing An Road, Pearl River New City. Site : www.ritzcarlton.com

 

Un restaurant

Impossible de faire l’impasse sur la cuisine cantonaise locale, peut-être à la fois une des plus accessibles et subtiles de la planète. Direction Liwan Minshijia, un restaurant de cuisine traditionnelle qui fait le bonheur de ses clients, qu’ils soient locaux ou touristes. Lové dans une rue piétonne de la vieille ville, l’établissement sert des raviolis chinois célèbres pour leur richesse et leur saveur. Une autre des spécialités de la maison est la soupe aux raviolis de crevettes. Des classiques ? Peut-être. Mais chez « Liwan », l’expérience culinaire reste de haut-vol.
Liwan Minshijia, 99 Dishifu Lu, Liwan

 

Un hôtel

Dès l’entrée, deux éléphants de marbre blanc annoncent, sans mauvais esprit, la couleur. Le Litko Hotel offre dans une ville qui, niveau hôtellerie, propose le pire comme le meilleur, l’assurance d’un style et d’un design uniques. Confortable, élégant, de sa bibliothèque cosy à ses chambres jouant la carte du contemporain et de la sobriété, ce boutique-hôtel joue sur les tons, les atmosphères et les couleurs avec ses moquettes bigarrées et ses couloirs obscurs éclairés de bleu électrique. Son bar, le CLK Vintahe, au premier étage, très prisé de la jeunesse branchée cantonaise, vaut le détour.
Litko Hotel, 48 Jianshe 6th Road, Yuexiu Qu. Site: www.liktohotel.top

 

Un lieu

Canton offre d’autres alternatives à ceux qui ne viennent pas là pour le business pour pour y faire uniquement du shopping. Comme à travers tout le pays, la ville s’ouvre aux arts et elle n’échappe pas non à l’esprit bo-hème. En lieu et place d’une ancienne zone industrielle a ainsi été créé Redtory Art Disctrict. C’est désormais, à l’intérieur de ses bâtiments rénovés en briques rouges, un ensemble de galeries, de studios d’artistes, de boutiques d’arts. Des expositions proposent de partir à la découverte d’une jeune génération de créateurs chinois. Très intéressant aussi bien de par les œuvres présentées que de par le design des lieux.
Redtory, 128 Yuancun 4th Cross Road, Tianhe District

Explorez Canton avec MARCO VASCO !

Le Very Bad Trip

Dangers glacés : 4 périls glaciaires à vous faire froid dans le dos !

18 janvier 2019
glaciers

Œuvres magistrales de la nature, les puissants fleuves de glace n’en recèlent pas moins d’inquiétants dangers, dont certains pourraient mettre en péril une partie de l’humanité. Rien que ça. La preuve par quatre avec L’Œil de Marco.

1. Le « surge »

Un glacier qui se déplace « à la vitesse d’un train », sans fondre pour autant, cela est possible ! Et cela s’appelle le « surge ». Ces crues glaciaires s’expliquent par la forte variation entre de longues périodes de faible mouvement et d’autres où le glacier, « en crise », ce met à avancer à grande vitesse. Ainsi, en Alaska, a-t-on vu le Variegated Glacier se déplacer de 50 mètres par jour en période de surge très loin de son mètre habituel. Ce genre de phénomènes est également courant dans le Karakorum ou en Norvège (Spitzberg) où il peut, à court terme, provoquer la disparition de villages situés en aval des montagnes.

 

2. La chute de sérac

C’est le classique des classiques des dangers glaciaires, aux conséquences potentiellement dramatiques. Il en arrive tous les jours sur tous les glaciers du monde, récemment dans le dôme des Ecrins, entre l’Isère et les Hautes-Alpes. Lorsque le sérac – un bloc de glace créé par la fracturation d’un glacier – se rompt, il provoque une chute de blocs particulièrement létales pour les alpinistes, les randonneurs voire les villages qui ont le malheur d’être en-dessous. Les coulées de boues et autres laves torrentielles (un savant mélange d’eau, de sédiment et de morceaux de roches) que les plus grosses chutes de sérac provoquent dévastent tout sur leur passage. Comme en 1970 dans le nord du Pérou, où un tremblement de terre avait fait se détacher un pan entier d’une face glaciaire du mont Huascaran, ensevelissant une vallée entière. Plus rien ne sert, alors, de courir…

 

3. La crevasse

C’est l’autre des pièges funestes bien connus des alpinistes. Les crevasses se forment suite aux mouvements des glaciers qui se « cassent ». Elles peuvent ainsi atteindre plusieurs dizaines de mètres de longueur comme de profondeur. Lorsque ces crevasses sont recouvertes par un pont de neige qui se fragilise au fur et à mesure que la journée avance, celle-ci deviennent particulièrement dangereuse pour les grimpeurs. Pas besoin d’aller très loin pour en dénombrer les victimes. En Savoie ou dans les Hautes-Pyrénées (hé oui, il y a encore des glaciers dans les Pyrénées !), les chutes mortelles ne sont malheureusement pas rares.

 

4. L’effondrement de fonte

Situé dans l’inlandsis Ouest-Antarctique, le glacier Thwaites a « joliment » participé de par sa fonte (40 centimètres par an environ) à la montée des eaux de la planète. Les chercheurs parlent de 4 % à lui seul. Mais le risque suprême serait que celui-ci s’effondre. Tombant ainsi dans l’océan, il provoquerait une montée des eaux mondiale pouvant atteindre les 3 mètres. De nombreuses îles et autres villes côtières finiraient ainsi balayées de la carte. Selon le Conseil britannique sur la recherche environnementale, cet effondrement du Thwaites pourrait débuter d’ici quelques décennies ou… plusieurs siècles. Alors, encore un peu de temps pour s’en approcher ?

Destination Souvenir

Dans les musées du Caire en compagnie de Rithy Panh

18 janvier 2019
Rithy Panh

Le réalisateur franco-cambodgien d’Un Barrage contre le Pacifique sort deux longs-métrages coup sur coup en DVD : La France est notre patrie, et Exil. A nouveau, une plongée dans l’histoire et les tumultes du pays khmer. Pour L’Œil de Marco, c’est en Égypte qu’il pose ses valises, le temps d’un souvenir.

« Immédiatement, comme ça, je vous répondrais le Japon. Un voyage effectué dans le cadre de mon travail pour des conférences, des festivals… Mais, à réfléchir, ce serait plutôt l’Égypte à une certaine époque. J’ai été très touché par l’art et l’histoire du pays. Les Égyptiens furent à l’avant-garde de nombreuses choses lorsque vous visitez leurs musées, principalement celui du Caire. J’en suis sorti avec l’impression que nous n’avions rien inventé.

Des arts au moindre objet du quotidien, ils avaient déjà tout imaginé. Les formes y étaient déjà d’une pureté impressionnante. Même les pyramides, j’ai trouvé leur architecture très étonnante. Je me rappelle aussi d’un détail qui me fait encore beaucoup rire : on m’appelait Jackie Chan là-bas ! J’étais connu. Même dans le coin le plus reculé du désert, les gens m’appelaient Jackie Chan. C’est bien. Ça a facilité l’intégration et le dialogue avec les gens sur place. »

La France est notre patrie et Exil de Rithy Pahn, Épicentre Films, 19,90€.

LAST BUT NOT LEAST

Créez votre voyage personnalisé avec MARCO VASCO

Marco Vasco

MARCO VASCO, créateur de voyages personnalisés exauce vos rêves d’exploration et vous invite à découvrir de nouveaux horizons.
Créé dans la lignée des grands explorateurs Marco Polo et Vasco de Gama, MARCO VASCO imagine LE voyage qui vous ressemble.
Aux antipodes des vacances copiées-collées, nous répondons à toutes vos envies d’explorations pour vous confectionner un séjour 100% personnalisé. Depuis sa création en 2007, MARCO VASCO a déjà emmené près de 100 000 voyageurs aux 4 coins du Monde.

Nos 130 créateurs de voyage vous attendent pour réaliser vos rêves d’évasion. Amoureux ou natifs des plus belles destinations, ces explorateurs ont escaladé pour vous les plus beaux volcans, plongé à 20 000 lieues sous les mers, affronté les jungles urbaines et tropicales, ou même goûté les spécialités locales les plus exotiques. Ils partageront avec vous leurs secrets, et feront l’impossible pour vous faire vivre comme un local, profiter d’adresses confidentielles et d’activités époustouflantes !

Vous n’avez qu’à préparer vos valises et vous détendre. Tout le reste, MARCO VASCO s’en occupe. Grâce à son service de conciergerie, vous aurez la réponse à tous vos besoins avant, pendant et au retour de votre voyage. De quoi explorer le monde comme un privilégié, et en toute sérénité.

Explorez le monde avec MARCO VASCO >>