C’est arrivé loin de chez vous

Ulster : une Irlandaise baladée

15 mars 2019
Drogue

Au début du mois de mars, le commissariat de Craigavon, en Irlande du Nord, a reçu un appel d’une habitante excédée. Aucun lien avec le Brexit : elle souhaitait porter plainte après avoir été escroquée par son revendeur de drogue !

L’incident a tellement estomaqué les officiers du poste de police de Craigavon, une ville nouvelle située à l’est de l’Irlande du Nord que ceux-ci ont publié l’histoire sur leur page Facebook.

Dimanche soir, le policier de faction recevait l’appel d’une habitante de la ville quelque peu remontée. Celle-ci se plaignait d’avoir payé 200£ – l’équivalent de 230€ – pour un paquet de sucre. « A la place de, à la place de…, à la place de… » répétait-elle sans arrêt, passablement énervée. « A la place de quoi ? » finit par demander le gardien de la paix intriguée. « De la cocaïne ! » lui répondit sans trop de complexe son interlocutrice. Ainsi ce termine – presque – cette étrange quoique drolatique histoire.

La femme flouée a reçu, selon la police, des conseils appropriés pour arrêter ses pratiques aussi délétères que prohibées. Quant au dealer, aucune information n’a encore filtré sur sa possible arrestation. Et pour le sachet de sucre, il reste toujours une solution culturellement appréciée outre-Manche : l’utiliser à l’heure du thé. « Bien mal acquis ne profite jamais » ou alors à la petite cuillère.

Le chiffre de la semaine

500 000 €

15 mars 2019
Tourisme

Privilégiant l’arrivée de nos concitoyens sur son territoire, le Sri Lanka s’est lancé dans une campagne de promotion au budget des plus conséquents destinée aux voyageurs français. Un chiffre de la semaine à vous donner des envies d’Océan Indien.

500 000€, c’est donc la somme rondelette qu’ont investi les autorités Sri-Lankaises dans une campagne de promotion sur internet à destination exclusive des voyageurs français. Il est vrai que depuis 2012, leur chiffre a presque doublé, culminant à 106 446 visiteurs en 2018, un bond de 7% par rapport à l’année précédente.

La France est devenue le 6e pays émetteur pour le Sri Lanka. Ce pays insulaire de l’Océan Indien aux 21 millions d’habitants, et qui connaît actuellement un beau développement touristique, a donc décidé de choyer en particulier les visiteurs venant de l’Hexagone. La campagne devrait s’étaler sur six mois. Alors qu’attendez-vous pour aller découvrir les charmes de Ceylan ?

La crème de la crème

La Crème d’القاهرة : bienvenue au Caire

15 mars 2019
Le Caire

Ville on ne peut plus romantique et enfiévrée, Le Caire s’ouvre à nouveau au tourisme après quelques années turbulentes. Direction l’Égypte au bras de L’Œil de Marco.

  • Un bar

Pour Agatha Christie, il y avait Mort sur le Nil. Nous lui préférerons une très jolie vue ; à 360° qui plus est. C’est ce qu’offre le Roof Pool Bar du Kempinski Nil Hotel – probablement l’un des plus beaux points de vue de la ville à apprécier un cocktail à la main. Si la piscine est réservée aux clients de l’hôtel, le bar et le restaurant sont ouverts à tous. Montez au 11e étage de l’établissement et vous découvrirez un panorama splendide – plus encore au coucher du soleil – ainsi qu’une belle sélection de Mojitos et de Martinis, sans oublier les grands classiques de la mixologie. Tapas et Sushis sont également au menu pour vous sustenter.

Roof Pool Bar du Kempinski Nil Hotel, Corniche El Nil, 12 Ahmed Raghab Street, Garden City. Site : www.kempinski.com

  • Un restaurant

Comme toutes les capitales importantes de la planète, La Caire offre une multitude de restaurants et la possibilité de savourer différentes gastronomies du Monde. Le Naguib Mahfouz Café – baptisé en hommage au Prix Nobel de littérature égyptien – joue la carte de la culture locale avec ses spécialités égyptiennes – des viandes aux desserts -, ses cafés, sa shisha même le tout servi en veste traditionnelle et l’indétrônable tarbouche bien vissé sur la tête. Dans un décor charmant et intimiste,c’est une jolie manière de s’extirper avec gourmandise du brouhaha de la ville.

Naguib Mafhouz Café, 5, El Badestan Lane, Khan El Khalili, Down Town

  • Un hôtel

Revenons à Hercule Poirot. Envie de vous plonger dans le Caire façon « belle époque », loin de la modernité des plus luxueuses franchises hôtelières ? C’est ce que propose la Villa Belle Époque -qui porte son nom à la perfection. Situé dans le quartier calme et huppé de Maadi (à 15 minutes en métro du centre-ville), l’établissement propose 13 chambres décorées avec soin et style et de nombreuses antiquités et ont une vue sur un jardin fleuri et riche d’arbres fruitiers. Niveau gastronomie, rien à redire non plus : belle fusion entre le Nord et le Sud et un petit-déjeuner de spécialités nord-africaines.

Villa Belle Époque, DB Villa, Road 13, 63 Maadi as Sarayat Al Gharbeyah, Al Maadi. Site : www.viallabelleepoque.com

  • Une boutique

Au cœur du Caire pour toute une jeunesse inspirée dont la mode est un des fers de lance. Si l’idée de vous acheter des créations de stylistes locaux vous caresse l’esprit, courez sans attendre à Boho Gallery. Cette boutique donne sa chance à une toute nouvelle génération de designers qui mélange adroitement culture orientale et modernité. Matériaux, coupe, élégance, inventivité… vous trouverez forcément de quoi vous surprendre dans ce temple du nouveau chic égyptien.

Boho Gallery, 11 El Gezira El Wosta, Zamalek

Le Very Bad Trip

Misogynie 2019 : quatre lieux dans le Monde encore interdits aux femmes !

15 mars 2019
Mysogynie

Le 8 mars, journée des droits de la femme, fut l’occasion de mesurer la longueur du tortueux chemin de la parité. L’Œil de Marco, vilain garçon, vous a déniché quatre lieux interdits à la moitié de l’humanité. De quoi ravir les misogynes, et attrister les autres : pas du tout LOL !

Le Temple Kartikeya, Inde

Kartikeya – ou Kârttikeya – est le second fils de Shiva et de Pârvati et accessoirement le dieu de la guerre chez les hindous. D’une force phénoménale, il est souvent représenté avec six têtes et douze bras. Dans le temple qui lui a été érigé à Pushkar, si vous êtes une femme, mieux vaut éviter d’entrer. Kartikeya n’est pas un tendre avec la gent féminine et vous maudira si jamais vous posez un pied dans son sanctuaire. Localement, l’interdit est respecté à la lettre. Superstition, quand tu nous tiens…

Le Mont Athos, Grèce

Le Mont Athos serait peuplé de près de 3 000 moines. Une communauté théocratique partagée en vingt monastères orthodoxes où la vie est réglée par le travail, la prière et le recueillement. Comment protéger la foi et la concentration de ces messieurs ? En interdisant son accès aux femmes bien sûr ! Le short moulant et le t-shirt mouillé, en été, c’est vrai que ça peut pousser même un pope à la distraction. Une solution pour braver l’interdit et visiter « la montagne sacrée » ? S’habiller en homme ! Si jamais l’envie de jouer les Chevalier d’Eon vous tente…

Plages d’Itsandra Mlimadji, Comores

Les Comores, ses plages, son soleil, son sable fin… Nombre de Français – et pas que mercenaires – peuvent encore vous louer les charmes de cette île paradisiaque baignant dans l’Océan Indien. Mais il y a des lieux dont seuls les hommes peuvent savourer l’aspect thaumaturge. C’est le cas des plages d’Itsandra Mlimadji. Les autorités locales y ont décrété les femmes personae non grata de peur de soumettre ces messieurs à la tentation à exhiber, probablement, leurs chevilles dans l’eau. Certains y voient l’influence grandissante de l’Arabie Saoudite sur une société comorienne arrosées aux pétrodollars… mais chut !

Le Muirfield Golf Club, Ecosse

Bon, reconnaissons chez nous voisins britanniques la culture d’une tradition du « Gentlemen Club » socialement et historiquement bien ancrée. Du reste, à Londres, s’est ouvert un très chic Allbright Club exclusivement féminin – qui n’a provoqué aucun tollé, soit dit en passant. Au Muirfield Gold Club, situé au nord-est de L’Ecosse, ce sont les joueurs qui ont voté sur pour la non-présence des femmes sur le green. Les sagouins ! Tous les employés y sont, également, des hommes. La camaraderie 100% virile, y a que ça de vrai au pays du scotch.

Destination Souvenir

Le Virginia Beach intime de Bruce Weber

15 mars 2019
Bruce Weber

Immense photographe américain, Bruce Weber vient de signer un film et un livre sur la carrière du comédien Robert Mitchum. Pour ce globe-trotter insatiable, c’est un souvenir de voyage émouvant et particulièrement intime qu’il livre à l’Œil de Marco. Confidence.

« Je lierais ce souvenir à mes parents. Lorsque vous êtes enfant, vous pensez que leur présence sera éternelle. Mes parents étaient encore jeunes, en bonne santé, moi je poursuivais des études de cinéma à l’Université de New-York. C’était l’été. Ma mère m’appelle : « Viens donc nous rejoindre à Virginia Beach. » A l’époque, je n’avais pas très envie de partir en vacances avec mes parents. Mais pourtant, j’y suis allé. Et ce fut un moment extraordinaire.

Durant ces vacances, j’ai pris la plus belle photo de ma vie. Une photo de mes parents. Tous les jours, je la regarde. Elle me ramène à eux. Ça reste pour moi un voyage monumental rien que pour ces quelques jours passés ensemble et le bonheur que j’en ressens encore aujourd’hui. Nous étions si proches à ce moment-là que j’avais l’impression de revivre cette innocence que vous avez en vous lorsque êtes enfant. J’avais pourtant vécu une enfance chaotique : mes parents buvaient, ils étaient presque alcooliques, ils se séparaient, se rabibochaient… mais ils nourrissaient un désir fou l’un pour l’autre. »

Nice Girls Don’t Stay for Breakfast de Bruce Weber, sorti depuis le 27 février.

Mitchum X Weber de Bruce Weber, édité par La Rabbia. Diffusion Acte Sud. 30€.

LAST BUT NOT LEAST

Créez votre voyage personnalisé avec MARCO VASCO

Marco Vasco

MARCO VASCO, créateur de voyages personnalisés exauce vos rêves d’exploration et vous invite à découvrir de nouveaux horizons.
Créé dans la lignée des grands explorateurs Marco Polo et Vasco de Gama, MARCO VASCO imagine LE voyage qui vous ressemble.
Aux antipodes des vacances copiées-collées, nous répondons à toutes vos envies d’explorations pour vous confectionner un séjour 100% personnalisé. Depuis sa création en 2007, MARCO VASCO a déjà emmené près de 100 000 voyageurs aux 4 coins du Monde.

Nos 130 créateurs de voyage vous attendent pour réaliser vos rêves d’évasion. Amoureux ou natifs des plus belles destinations, ces explorateurs ont escaladé pour vous les plus beaux volcans, plongé à 20 000 lieues sous les mers, affronté les jungles urbaines et tropicales, ou même goûté les spécialités locales les plus exotiques. Ils partageront avec vous leurs secrets, et feront l’impossible pour vous faire vivre comme un local, profiter d’adresses confidentielles et d’activités époustouflantes !

Vous n’avez qu’à préparer vos valises et vous détendre. Tout le reste, MARCO VASCO s’en occupe. Grâce à son service de conciergerie, vous aurez la réponse à tous vos besoins avant, pendant et au retour de votre voyage. De quoi explorer le monde comme un privilégié, et en toute sérénité.

Explorez le monde avec MARCO VASCO >>