C’est arrivé loin de chez vous

Hawaï : pour vivre heureux, fumez centenaire !

15 février 2019
cigarette

Un député démocrate au parlement d’Hawaï vient de soumettre une loi proposant un report progressif de l’âge minimum pour pouvoir acheter des cigarettes. De 21 ans aujourd’hui, il serait de 100 ans en 2024.

Si vous êtes politicien et en mal de publicité, prenez donc exemple sur le député démocrate d’Hawaï, Richard Creagan. La cigaratette « est l’invention la plus mortelle de l’histoire de l’humanité » déplore ce dernier qui a décidé de rentrer en guerre contre les « clous » de cercueil » comme les appelait la star Humphrey Bogart.

Ce médecin de profession, qui est déjà l’origine de la vente de cigarettes aux personnes de 21 ans et non plus de 18 dans l’état d’Hawaï, veut faire passer l’âge légal d’achat de 30 ans en 2020 à 50 ans en 2022 puis 60 en 2024 et enfin… 100 ans en 2024 ! Au journal Hawaï Tribune, le praticien a expliqué : « En tant que législateurs, il est de notre devoir d’agir pour sauver des vies. Si nous n’interdisons pas la cigarette, nous tuons des gens. » Pas sûr que les amateurs de la « pause clope » – mais aussi les défenseurs des libertés individuelles – apprécient une telle loi qui ferait d’Hawaï le premier état entièrement non-fumeur de l’histoire des Etats-Unis. Mais l’idée part réellement d’un bon sentiment.

Reste à voir si le Dr Creagan acceptera avec la même ardeur de lutter contre l’industrie pharmaceutique américaine ou les prescriptions abusives. En 2016, plus d’un milliard de pilules à base d’opioïdes ont été vendues sur ordonnance à travers tout le pays provoquant une crise sanitaire sans précédent, pointée du doigt par le président Trump. Alors cigarettes et antidouleurs, même combat ?

Le chiffre de la semaine

9 %

15 février 2019
e-tourisme

C’est, pour 2018, l’augmentation du volume d’affaires de l’e-tourisme en France. Si le chiffre marque un ralentissement par rapport à 2017, les ventes de voyages sur internet sont toujours au beau fixe. Pourvou qué ça doure.

Après une année 2017 exceptionnelle (+13%), le volume d’affaires de l’e-tourisme aura connu une progression toujours des plus encourageantes en 2018 avec une progression de 9 % – malgré un ralentissement au mois de décembre. Ces deux tendances ont été calculées par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) sur la base d’un échantillon de sites leaders parmi lesquels Oui.sncf et Booking. Dans son ensemble, l’année 2018 fut favorable pour les agences de voyage : online et offline confondus, le volume d’affaires aura bondi l’année précédente de 7 %.

Quant à savoir quel est votre site de voyage préféré, pas la peine d’une étude FEVAD pour savoir que vous y êtes déjà : c’est MARCO VASCO bien sûr !

La crème de la crème

La Crème de Cancún

15 février 2019
Cancún

Cap sur le Mexique dans ce qu’il a de plus touristique et paradisiaque. Cancún et ses splendeurs sous-marines dévoilent des trésors qui valent mieux qu’une mauvaise réputation de haut-lieu de débauche… L’Œil de Marco vous dit tout !

Un hôtel

D’accord, la fameuse « Hotel Zone » de Cancún n’est pas ce qui existe de mieux sur la planète pour quiconque est en quête d’intimité. Ce sera à qui sera le plus beau, le plus grand, le plus étourdissant. Mais le Paradisus Cancún réussit à allier, au milieu de cette concurrence, style et caractère. Quatre piscines, des terrains de tennis, un Yhi Spa ui ravira les amoureux des soins… Niveau divertissement, l’hôtel offre de quoi ne jamais s’ennuyer. Quant aux amoureux de la table, enthousiasmez-vous : il n’abrite pas moins de huit restaurants ! Sans oublier plusieurs bars et un night-club.
Paradisus Cancún, Blvd Kukulkan, Km 16,5. Site : melia.com

Un bar

Rassurez-vous, il n’y a pas que de la bière américaine light à consommer à Cancún. Les margaritas sont une spécialité locale et surtout celle de Las de Guanatos. Le bar est des plus pittoresques mais l’ambiance musicale séduit vite et, plus encore, la qualité des cocktails tous réalisés à base de tequila artisanale. Il y a également les Micheladas, un mélange de bière et de jus de fruits saupoudrée de piment en poudre. Joyeux mais attention à la gueule de bois !
Las de Guanatos, Av. Bonampak lote 1 Local 9, SM4A

Un restaurant

Sus à la finger food des plages et aux tropismes des trop gras burger/pizzas ! Cancún offre aussi des adresses de choix pour qui sait rester fin gourmet même doigts de pied en éventail. El Rincón de Vino accorde sa carte des vins la plus fournie (argentins, chiliens, mexicains) de la ville avec des plats mexicains revisités, des tapas, des grillades, des brochettes… Une jolie alternative à qui veut s’éloigner des lieux festifs. Ici, tout se consomme dans le calme et l’élégance, en salle ou en terrasse.
El Rincón del Vino, Av. Nader 88, Atrás de Palacio Municipal

Une discothèque

Cancún est reconnue comme la capitale de la fête au Mexique et ce serait faire preuve d’une certaine mauvaise foi de ne pas aborder le sujet. Où donc aller danser ? La ville possède un établissement « record » : The City Discotheque. Ses trois étages et sa capacité d’accueil de 6000 personnes en font la plus grande boîte de nuit d’Amérique Latine. Ouvert uniquement le vendredi soir, l’établissement est à la fois fréquenté par les touristes et les locaux. Ambiance électrique et éclectique garantie !
The City Discotheque, Blvd. Kukulcan, Km 9,5, Zona Hotelera. Site: thecitycancun.com

Partez explorer Cancún avec MARCO VASCO !

Le Very Bad Trip

Embouteillages : ces villes qui poussent le bouchon trop loin

15 février 2019
pollution

Dans les plus grandes villes de la planète se joue un bras de fer entre l’administration et les automobilistes. Lutte contre la pollution, régulation du trafic, zones piétonnes contre prolifération des voitures et la patience, mise très à mal, de leurs conducteurs. A Paris, le cocktail est explosif à certaines heures de la journée. Alors, imaginez ailleurs…

Bogotà

C’est probablement, à certaines heures de la journée, la ville la plus « congestionnée » de la planète. Déjà fort polluée, Bogotà, est également très compliquée dans ses rues, sur ses avenues. Jusqu’à 272 heures, pas moins sont perdues chaque année dans leurs véhicules par ses habitants. Autobus bondés, air irrespirable, explosion du nombre de véhicules après la mise en place de « pico y placa », la politique locale de conduite alternée… Tout cela a rendu la situation plus encore invivable à tel point qu’embouteillages et transports sont devenus là-bas un véritable enjeu politique.

Moscou

On savait déjà à quel point il était chaotique voire purement risqué de conduire dans la capitale russe. Des sites internet entiers regorgent d’accidents, d’accros et de bagarres entre automobilistes qui prennent les trottoirs pour des avenues et la vodka pour une boisson rafraîchissante. Le résultat ? Selon le cabinet américain spécialisé dans l’automobile connectée Inrix, Moscou décroche un joli score avec pas moins de 210 heures perdues, tous les ans, par les conducteurs dans les embouteillages. Mais que les Moscovites se rassurent : c’est presque vingt heures de moins qu’en 2017 !

Istanbul

157 heures : c’est le temps passé en 2018 par les Stambouliotes à se morfondre dans leur automobile. Ceux qui croient que la vie est douce du côté du Bosphore ont plutôt intérêt à se déplacer à pied. Le conducteur turc a plutôt le sang chaud et les bagarres entre conducteurs ne sont pas rares, ce qui rend l’attente encore plus stressante. Une éclaircie tout de même. Istanbul, la deuxième ville la plus embouteillée du monde aujourd’hui, occupait encore la première place, il y a quatre ans avec un taux de 109 % aux pires heures de pointes (selon les chiffres du navigateur GPS Tom Tom), soit à l’époque le plus élevé du monde.

Los Angeles

Si jamais vous avez rendez-vous à Venice Beach alors que vous résidez à Beverly Hills à l’heure des sorties de bureau, il va falloir prendre votre mal en patience. Et si, qui plus est, vous avez optez pour le taxi, vous devrez mettre sérieusement la main à la poche et risquerez d’en avoir pour plusieurs centaines de dollars ! Chaque année les habitants de la Cité des anges vivent un enfer sur les routes en perdant pas moins de 128 heures dans les embouteillages. Au point qu’Elon Musk, le patron de Tesla, imagine déjà un réseau souterrain à péage pour résoudre le problème. A rappeler que le métro existe bel et bien à LA et que c’est un… échec patenté.

Destination Souvenir

Canyoning sauvage en Espagne avec François Civil

15 février 2019
François Civil

Le jeune comédien de 30 ans sera bientôt à l’affiche du thriller sous-marin Le Chant du loup aux côté d’Omar Sy, avant de s’éprendre de Juliette Binoche dans Celle que vous croyez. Le plus beau souvenir de voyage de François Civil ? C’est en Europe et en entre potes. Action !

« Je ne dirai pas que je suis un grand voyageur mais, par contre, j’adore ça ! Dès que je peux, dès que j’ai dû temps, je pars même si ce n’est pas pour une longue période ni pour une destination très éloignée.

On parle généralement de « vacances ». Mais j’essaye toujours de les transformer en véritables expériences de voyage. D’avoir un côté où je me déplace réellement à travers un pays, à le découvrir, et pas uniquement me dorer la pilule au soleil. Je ne suis pas très fan de plage d’ailleurs, plutôt de montagne.

Pour mon souvenir, je dirai que c’était une petit road-trip que j’ai fait avec des amis il y a six ans maintenant. Nous étions cinq entassés dans une voiture de location. Nous avons fait ainsi le sud de la France et le nord de l’Espagne à dormir chaque nuit en camping sauvage.

Après avoir franchi les Pyrénées, nous nous sommes arrêtés dans un superbe endroit qui s’appelle Alquézar. Nous avons laissé là la voiture et sommes allés camper totalement illégalement encore dans les gorges à faire du canyoning sans protection, sans rien. Ce fut deux jours de pure aventure et d’errance à ne pas savoir où nous allions. C’est le genre de souvenirs que restent liés à votre jeunesse et que, pour ma part, je vais essayer de ne pas perdre ; cette insouciance totale. »

Le Chant du loup d’Antonin Baudry avec François Civil, Omar Sy, Reda Kateb… Sortie le 20 février.
Celle que vous croyez de Safy Nebbou avec François Civil, Juliette Binoche, Nicole Garcia… Sortie le 27 février.

LAST BUT NOT LEAST

Créez votre voyage personnalisé avec MARCO VASCO

Marco Vasco

MARCO VASCO, créateur de voyages personnalisés exauce vos rêves d’exploration et vous invite à découvrir de nouveaux horizons.
Créé dans la lignée des grands explorateurs Marco Polo et Vasco de Gama, MARCO VASCO imagine LE voyage qui vous ressemble.
Aux antipodes des vacances copiées-collées, nous répondons à toutes vos envies d’explorations pour vous confectionner un séjour 100% personnalisé. Depuis sa création en 2007, MARCO VASCO a déjà emmené près de 100 000 voyageurs aux 4 coins du Monde.

Nos 130 créateurs de voyage vous attendent pour réaliser vos rêves d’évasion. Amoureux ou natifs des plus belles destinations, ces explorateurs ont escaladé pour vous les plus beaux volcans, plongé à 20 000 lieues sous les mers, affronté les jungles urbaines et tropicales, ou même goûté les spécialités locales les plus exotiques. Ils partageront avec vous leurs secrets, et feront l’impossible pour vous faire vivre comme un local, profiter d’adresses confidentielles et d’activités époustouflantes !

Vous n’avez qu’à préparer vos valises et vous détendre. Tout le reste, MARCO VASCO s’en occupe. Grâce à son service de conciergerie, vous aurez la réponse à tous vos besoins avant, pendant et au retour de votre voyage. De quoi explorer le monde comme un privilégié, et en toute sérénité.

Explorez le monde avec MARCO VASCO >>