C’est arrivé loin de chez vous

Chine : les nouvelles aventures d’Arsène Lu-Ping

9 février 2018
Jiangsu

Dans la province côtière du Jiangsu, un voleur a pris la tangente avec un butin très particulier : 800 mètres d’une route pavée de béton ! Selon l’agence China News Service, son méfait lui a rapporté une misère. En Chine aussi, il semblerait que le crime ne paie plus.

 

Fin janvier, les habitants du village de Sankeshu, dans la province du Jiangsu, se sont réveillés dans une drôle de tourbe : la route toute proche de chez eux avait été dépavée durant la nuit. Alors que tout le monde croyait à des travaux de rénovation, c’est un mystérieux appel au poste de police local qui a révélé l’incroyable fond de l’affaire.
Armé d’une pelleteuse, un quidam visiblement très décidé avait passé sa soirée à découper la chaussée pour aller revendre les plaques de béton à une usine de matériaux de construction voisine. Son larcin lui aurait rapporté, selon la presse chinoise, l’équivalent de 640 €. Pas cher payé pour 500 tonnes de béton récoltées et transportées.

« Plus personne ne passait sur cette route. Alors, pourquoi ne pas récupérer les morceaux de béton pour se faire un peu d’argent ? » aurait déclaré le voleur à la presse après son arrestation. Un « peu » d’argent, il ne croyait pas si bien dire… Si bien qu’entre-temps, il est devenu une icône et la risée des réseaux sociaux chinois.  Un quart d’heure de gloire très cher payé, au final !

 

Il y a ceux qui feraient n’importe quoi pour gagner un peu d’argent et ceux qui, pendant ce temps-là, lancent l’argent par dessus les…hublots. La superstition est un véritable fétichisme en République Populaire de Chine !