C’est arrivé loin de chez vous

Brésil : jamais sans ma chienne

29 juin 2018
chienne

Les divorces sont souvent sources de déchirements pour les familles. Mais au-delà des enfants, d’autres petits êtres sensibles peuvent aussi en être victimes. La preuve avec ce Brésilien qui a obtenu un droit de visite… pour sa chienne. Une décision qui a du chien !

On imagine difficilement la tête du juge qui a dû prendre une décision dans cette étrange quoique bien réelle histoire. Un couple de Sao Paulo qui filait une parfaite idylle depuis 2008, s’est séparé en 2011. Du classique : on sait que les histoires d’amour durent 3 ans et qu’elles finissent mal, en général. Mais selon l’ex-mari remercié, sa compagne vengeresse aurait tout fait pour « l’empêcher de rentrer en contact avec sa chienne », un adorable petit Yorkshire terrier.

La discorde a été portée devant le Tribunal Supérieur de Justice et son honorable juge Luis Felipe Salomão, qui a tranché dans le vif. L’homme aura désormais le droit de voir sa fidèle compagne canine les week-ends, les jours fériés ainsi que durant les fêtes de fin d’année. Interrogé par l’AFP, notre juge, véritable Salomon des temps modernes, a déclaré de pas vouloir avoir voulu « humaniser l’animal » mais qu’il s’était simplement abstenu « d’ignorer les liens affectifs » entre celui-ci et son maître. Une décision qui a du chien, pour une affaire qui finit bien !

 

L’Œil de Marco vous dévoile une autre histoire à base de canidés dans le pays des Nippons  !