C’est arrivé loin de chez vous

Du Chili jusqu’en Chine : c’est lui le gars de la narine !

14 juin 2018
chine

A l’hôpital populaire de Beihai, dans le sud de la Chine, un patient est arrivé en se plaignant de saignements de nez. Le docteur et l’infirmière qui l’ont pris en charge ont eu une surprise… de belle taille.

 

Vendredi dernier, le docteur Li Xiongguang de l’hôpital populaire de Beihai, dans le Guangxi, a vu débarquer un patient de 51 ans se plaignant de saignements de nez depuis une dizaine de jours. Plus inquiétant, son épouse avait observé quelque chose de « vivant » sortir de sa narine… avant de retourner s’y réfugier !

Curieux en diable, le docteur y est allé de sa pince pour savoir ce qui squattait dans les sinus du malheureux Chinois. Filmée par une infirmière – et disponible sur tous les sites trash de la planète web – l’opération est digne de la maison de production déglinguée Troma. On y voit le très professionnel Xiongguang retirer délicatement une sangsue du nez de son patient. C’est beau comme un film de série Z. « L’infirmière a failli tourner de l’œil de peur » a souri, un brin macho, le perspicace médecin lors d’une confession à la presse pékinoise.

On ne saura pas comment l’intruse est arrivée là, mais on comprend mieux le saignement nasal : une sangsue peut sucer jusqu’à cinq fois son propre poids en sang. Sinon, vous dînez quoi ce soir ?

 

Envolez-vous pour la Chine avec MARCO VASCO, promis, votre nez voyagera en toute sécurité !