C’est arrivé loin de chez vous

Etats-Unis : « Autant en emporte le vent »

19 janvier 2017
vent

Coup de tabac en Californie ! Le vénérable Pioneer Cabin Tree est mort. C’était le joyau de l’incroyable Calaveras Big Trees Park. Mais qui a eu raison de ce séquoia millénaire ? Le vent. Tout simplement.

L’heure du Pioneer Cabin Tree a sonné le 8 janvier dernier. Il est tombé comme le chêne de Jacques Faizant à la mort du Grand Charles. Ce séquoia gigantesque de 10 mètres de diamètre qu’on pouvait traverser en voiturel’incorrigible côté entertainment des Américains s’imprime jusque dans la nature – s’est retrouvé désarçonné. Mais par qui ?
Non pas sous la scie d’un bûcheron climato-sceptique inspiré par Donald Trump. Mais tout simplement soufflé par une tempête anonyme, qui n’était pas affublée d’un prénom de mégère ou de tueur en série. Selon les gardes-forestiers du Calaveras Big Trees State Park, l’âge du vénérable avoisinait les 2 000 ans.
« Il était majestueux. Il n’en reste que des décombres » a témoigné l’un d’entre eux éploré au journal Le Monde. Les photos du cadavre ont été diffusées sur le Net. Qu’adviendra-t-il de lui ? Personne ne le sait encore. « The answer, my friend, is blowing in the wind ».

Pour cet été n’hésitez plus la Californie est à tomber par terre : Voyages en Californie avec MARCO VASCO