C’est arrivé loin de chez vous

États-Unis : Touché… Coulé… Renfloué ?

12 mai 2016
états-unis

On a retrouvé le bateau disparu du capitaine Cook ! Oui oui ce fameux explorateur britannique qui « découvrit » l’Australie en 1770. L’épave repose en fait dans la baie de Newport, aux États-Unis. Reste maintenant à la remonter…

Pour commencer, tordons le cou à une légende tenace : il n’est pas mort dévoré aux îles Sandwich, (l’actuelle Hawaï) mais il fut tué d’un coup de massue autochtone reçu en traître. Contrairement à son lointain avatar, le Captain’ Iglo (un imposteur qui n’a jamais existé), le Capitaine James Cook fut un explorateur audacieux, doublé d’un éminent cartographe, qui repoussa les limites de la navigation maritime. Avec son fameux trois-mâts fin comme un albatross, l’Endeavour, il atteignait l’Australie au printemps 1770, prenant possession du continent au nom de la Couronne. Rebaptisé le « Lord Sandwich » à son retour du Pacifique, le bateau coulera à pic 8 ans après au large de Newport, USA, durant la Guerre d’indépendance américaine.

C’est l’association Rhode Island Marine Archeology Project (Rimpa) qui a découvert l’épave du trois-mâts légendaire. Mais avant de le remonter des profondeurs, l’association s’est lancée dans une levée… de fonds. Objectif : financer la construction d’un hangar qui recevra les nombreux objets et morceaux découverts ! Et qui sait, on découvrira peut-être que le navire a été victime d’une action des nageurs de combats français, 200 ans avant le Rainbow Warrior. De quoi venger Trafalgar et Mers El Kébir !

Pour aller faire un petit tour du côté des États-Unis, c’est ici !