C’est arrivé loin de chez vous

Ruche hours à Sumatra

7 janvier 2016
abeille

En Indonésie, un vol Sumatra – Djakarta a accusé 4 heures de retard. Rien que de très banal, si ce n’était la raison. Une grève des aiguilleurs du ciel ? Un pilote en état d’ivresse ? Que nenni. En fait, juste une abeille… égarée !

Les passagers du vol de la compagnie indonésienne Garuda, au départ d’un aéroport de Sumatra se souviendront longtemps de ce 6 janvier. Alors que l’avion s’apprêtait à embarquer pour la capitale du pays Djakarta, les pilotes ont identifié un grave dysfonctionnement clouant l’avion au sol. Les voyageurs ont donc été priés de patienter. Au bout de plusieurs heures, la source pas banale de la panne est enfin décelée. Il s’agissait d’une abeille en rupture de ban, qui avait tout bonnement décidé de construire sa ruche sur le nez de l’avion (enfin plus précisément sur la sonde Pitot, l’indispensable capteur qui donne sa vitesse à l’aéronef). Une fois la situation réglée, le Boeing 737 a enfin décollé. S’il est arrivé à bon (aéro)port, un mystère subsiste encore dans cette affaire. On ignore en effet si Maya l’intruse a pu reprendre une correspondance à destination du prochain pistil, ou si elle a fini sous les coups de savate vengeur d’un mécano.