C’est arrivé loin de chez vous

Etats-Unis : le pipi qui valait 1,25 millions de dollars

3 février 2017
pipi

En procès avec son ancienne école, une Californienne de 18 ans s’est vu attribuer la somme de 1,25 millions $. La raison ? Une pause pipi refusée en 2012.

La judiciarisation de la société américaine vient de franchir un nouveau palier. On se souvient de la cliente d’une enseigne de restauration rapide qui avait obtenu 600 000 $ pour un café trop chaud renversé sur ses genoux. Dernier chapitre de cette folie typiquement yankee, la sombre affaire qui vient d’opposer une jeune habitante de San Diego à l’école Patrick Henry (rien à voir avec le criminel français !)
Interdite de pause pipi en 2012 par sa prof, une écolière aujourd’hui âgée de 18 ans, avait été obligée de se soulager dans un seau à l’arrière de sa classe, puis d’aller vider sa miction dans un évier. Comme un malheur n’arrive jamais seul, la décision humiliante de son enseignante – virée depuis – avait été suivie d’une pénible série de vexations sur les réseaux sociaux. « Justice a été faite, et les autorités scolaires le reconnaissent » a gravement indiqué à l’AFP l’avocat de la plaignante, Brian Watkins.
Désormais lestée de 1,25 millions de dollars, celle-ci peut poursuivre sa thérapie. Avec plus de légèreté probablement. Il est vrai que d’avoir une telle somme sur son compte en banque, ça soulage.

Envolez-vous en Californie et faites une pause pipi à Los Angeles, la ville qui incarne le plus le rêve Américain, la ville où tout est possible ! Direction Hollywood Boulevard et les plages de sable blanc : usa.marcovasco.fr/voyage-californie.html