C’est arrivé loin de chez vous

Portugal : la croisière s’amuse (enfin presque)

31 mars 2016
portugal

Prise de remords après une dispute conjugale survenue lors d’une escale au Portugal, une touriste anglaise s’est mise en tête de rejoindre à la nage le paquebot « Marco Polo » reparti sans elle… Pas forcément une idée lumineuse.

Drôle de surprise pour Marildo Freitas et ses confrères pêcheurs dans la nuit du 26 mars dernier, alors qu’ils remontaient leurs filets au large de Funchal. Dans les rets de ces travailleurs de la mer, foin de Manne mais une Dame, citoyenne britannique et âgée de 65 ans !
Après une brouille avec son époux durant l’escale de leur croisière de rêve en Lusitanie, la retraitée avait refusé de rembarquer, pris ses cliques et ses claques et décidé de rentrer par avion dans la perfide Albion. Mais, voyant s’éloigner dans le lointain le bateau reparti pour Lisbonne, et probablement prise de remords, elle tout bonnement décidé de se jeter à l’eau pour le rejoindre à la nage. Littéralement. Elle sera repêchée quatre heures plus tard en état d’hypothermie, accrochée à sa modeste valise telle la moule à son rocher. « Elle a beaucoup de chance d’être encore en vie » confie, pragmatique, le sauveur Freitas au journal Correio da Manha. Quant au mari, en fait il n’était même plus dans le bateau … mais déjà rentré en Angleterre par le premier vol du matin. Les remords en moins, lui.