C’est arrivé loin de chez vous

Québec : un sacré trafic sous la remorque

28 avril 2017
trafic

Si vous tombez en panne du côté de Montréal lors d’un voyage « autotour » au Québec, vous risquez bien d’enrichir la Mafia. Et ce n’est pas nous, mais un rapport explosif de l’Inspecteur Général du Gouvernement qui le dit ! Tabernacle, mais que fait la police ? 

A Montréal, avoir un pépin avec sa voiture et se faire remorquer jusqu’au garage le plus proche peut vous mettre sur la paille. Les prix du remorquage des dépanneuses ont connu une délirante explosion. Ce qui a fini par mettre la puce à l’oreille des autorités.
En effet, les contrats passés entre la mairie et les sociétés de remorquage locale ont engendré un « véritable Far-West ». Intimidations, incendies criminels, menaces de mort, guet-apens, passages à tabac… Ce scénario digne d’un film de Martin Scorsese est devenu le quotidien des 19 arrondissements de la ville. A tel point que les remorqueurs œuvrant pour des groupes mafieux ne se cachent plus d’arborer les couleurs de leur gang sur leur uniforme de travail afin d’intimider la concurrence plus honnête.
Depuis la parution d’un rapport sans concession du Bureau de l’Inspecteur Général, l’administration et les services de police se renvoient la balle. Mais une chose est sûre : à Montréal, les écuries d’Augias du remorquage ont grand besoin d’être nettoyées ! Mais que fait Serpico ?

Heureusement avec MARCO VASCO vous partirez explorez le Québec en toute sérénité ! canada.marcovasco.fr