C’est arrivé loin de chez vous

Tanzanie : au trou les retardataires !

10 décembre 2015
Tanzanie

Le gouvernement tanzanien a trouvé une solution radicale contre les tire-au-flanc et autres allergiques au réveil : un passage par la case prison. Sans toucher les 20 000 €. Bien évidemment.

6 heures de prison : c’est selon le quotidien national Uhuru le tarif administré à six fonctionnaires tanzaniens arrivés en retard lors d’une importante réunion ministérielle tenue fin novembre à Dar-es Salaam, l’ancienne capitale du pays. La raison de ce coup de schlague bureaucratique ? L’arrivée au pouvoir d’un nouveau président, John Magufuli, élu sur un programme de sursaut national anti-corruption et anti-gabegies. Une décision un peu limite sur les bords vu de France métropolitaine – où l’absentéisme aurait coûté 60 milliards d’euros aux entreprises en 2014 – mais en tout cas très efficace. En effet, selon le même journal, les fonctionnaires sont arrivés le lendemain au travail avec … « trois heures d’avance ». Dont acte !