C’est arrivé loin de chez vous

Afghanistan : si ce n’est lui, c’est donc Trudeau

18 janvier 2019
star

L’Afghanistan s’enthousiasme actuellement pour un candidat du télécrochet vedette Afghan Star : Abdul Salam Maftoon. Plus que ses trémolos, c’est sa ressemblance étonnante  avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau qui a fait de lui une star avant l’heure.

« Ma ressemblance avec lui a fait augmenter mes chances de gagner de 50 % » s’enthousiasme Abdul Salam Maftoon, un chanteur de mariage né dans un village du Badakhshan, dans le nord-est de l’Afghanistan. Avant d’être remarqué par les réseaux sociaux, ce candidat de 29 ans à l’émission de télé-crochet Afghan Star ne connaissait rien de Justin Trudeau, le premier ministre canadien plus prisé pour son physique de playboy que pour ses déclarations politiques souvent à l’emporte-pièce. A vrai dire, le jeune homme, sourcils épais et dents en or, est loin de ce qu’on peut appeler un sosie, mais les internautes afghans ont d’office vu en lui un « jumeau perdu ».

De quoi en faire un phénomène télévisuel local. Selon le musicien canadien d’origine afghane Qais Ulfat, membre du jury, qui s’est exclamé le premier lors de l’émission : « Il ressemble à mon premier ministre ! », Abdul a toutes les qualités pour devenir le nouveau… Justin Bieber. Père de quatre enfants, le chanteur, qui s’illustre dans le registre « folklorique romantique » en dari et en pachtou, les deux langues officielles de son pays, rêve d’un avenir meilleur pour lui est sa famille.

Maftoon sera-t-il la « Nouvelle Star » afghane ? Résultat le 21 mars, jour du Nouvel an persan mais également celui de la finale de l’émission.