C’est arrivé loin de chez vous

Zimbabwe : quand la taille compte !

8 mars 2018
Zimbabwe

Selon le ministre de la Santé du Zimbabwe, une des causes de la prolifération du Sida dans son pays serait des préservatifs de fabrication chinoise trop « petits » pour ses compatriotes. De quoi lancer l’idée d’une production nationale…

Ah, la taille, chez les hommes… On sait à quel point elle peut être cause de fierté, de moqueries ou de tracas. Au choix. Au Zimbabwe, il semblerait que le sujet soit également à la source d’un terrible problème non pas d’ego mais cette fois de santé publique. D’après le site New Zimbabwe.com, lors du lancement d’un conseil d’administration sur le Sida au Zimbabwe, le ministre de la Santé David Parirenyatwa aurait expliqué la prolifération sur le marché de préservatifs made in China trop « petits » pour ses compatriotes.
« Nous devons pouvoir avoir nos propres préservatifs » a ajouté le ministre. « Si vous voulez donc être un grand homme d’affaires, fabriquez-en pour la région ! ». Ce qui pourrait paraître une boutade relève tout de même d’une situation très critique. En 2016, pas moins de 13,5% de la population du pays était atteinte du VIH en 2016.

 

Pendant ce temps, la Thaïlande fait de ses gaufres cochonnes en forme de sexe masculin la nouvelle discorde du pays…