Destination Souvenir

Arié Elmaleh nous emmène à Kyoto

5 octobre 2017
elmaleh

Le comédien lunaire, habitué de l’humour au cinéma, revient cette fois au théâtre aux côtés de Barbara Schulz dans le doux-amer « La Perruche » d’Audrey Schebat. Mais c’est loin des planches parisiennes qu’il a trouvé la paix intérieure. A Kyoto plus exactement. Embarquement immédiat avec Arié Elmaleh.

« J’ai un souvenir extraordinaire d’un voyage au Japon et tout particulièrement à Kyoto. C’était au mois d’octobre, lors d’une période un peu tourmentée pour moi au niveau sentimental. Je suis parti une dizaine de jours au Japon avec un bon pote. Après trois jours passés à Tokyo, nous nous sommes enfin rendus dans la ville de Kyoto.

Il y faisait bon, nous circulions en vélo. Déjà en se baladant, j’ai trouvé qu’il y avait partout une harmonie visuelle. Les Japonais sont maîtres du graphisme et de l’architecture. Minimaliste, épuré, stylisé, beau ! La moindre devanture du moindre boui-boui est jolie et donne envie d’y entrer, de connaître son histoire.
C’est en visitant le temple Kinkaku-ji que – j’ignore pourquoi – j’ai ressenti un immense sentiment d’apaisement. L’envie de m’arrêter un moment. De faire une pause, regarder le monde autour moi, observer ce que je ressentais… En gros, j’étais en train de découvrir seul le sens de la méditation. Comme un appel à ralentir la cadence. Grâce à la beauté du lieu, j’ai réalisé que j’étais bien vivant. Parfois, je repense à ce moment et cela m’apaise et me donne de la force.

 

La Perruche d’Audrey Schebat au Théâtre de Paris, 15, rue Blanche, Paris 9e. Site : www.theatredeparis.com

Credit Photo : Quentin Caffier