Destination Souvenir

L’interminable Ibiza-Paris de Golshifteh Farahani

8 novembre 2018
Golshifteh Farahani

Entre la France et le reste du monde, Golshifteh Farahani poursuit une carrière en tout point remarquable. Dans Les Filles du soleil d’Eva Husson, elle tient le rôle d’une combattante kurde en lutte contre l’État islamique. Pour L’Œil de Marco, cette insatiable bourlingueuse vous entraîne dans un vol fleuve entre Ibiza et Paris.

« Je pense que personne ne voyage autant que moi. Ce n’est pas qu’entre Paris, Londres ou New York. Je vais aussi bien en Australie qu’en Tunisie. Récemment, j’ai mis 28 heures pour rentrer d’Ibiza à Paris ! Vous n’imaginez même pas… On aurait dit qu’une sorcière avait jeté un sort sur ce voyage pour que je n’arrive pas en France.

Premier avion : ils ne me laissent pas monter à cause d’une faute d’orthographe sur un document. Je réussis tout de même à partir pour atterrir à Barcelone. Là, mon second avion est cloué au sol à cause du mauvais temps. Je dois dormir sur place. Le lendemain matin, mon autre vol est annulé, alors qu’on m’attend à Paris au même moment pour un tournage.

J’ai regardé le ciel et j’ai demandé qu’on me laisse simplement retourner en France. Rejoindre les gens qui m’attendent au studio. Étrangement, c’était comme un jeu pour moi. Alors que j’aurais dû devenir folle furieuse, j’ai beaucoup ri. C’était très drôle. Moi qui fais entre 60 et 100 voyages par an et qui vais jusqu’à connaître les hôtesses de certaines compagnies aériennes, ça me changeait un peu. »