Destination Souvenir

Les inspirations tokyoïtes de Charlotte Le Bon

1 juin 2018

Elle était présente à Cannes avec sa première réalisation, un court-métrage onirique intitulé Judith Hotel. Comédienne, animatrice, artiste, égérie, Charlotte Le Bon n’a pas fini de nous surprendre. Et pour le souvenir de voyage ? Cap sur le Japon et son inspirante capitale !

 

« C’est difficile de faire un palmarès comme ça… Je suis allée à Tokyo, il y a dix ans, j’avais 20 ans. Et je me rappelle avoir été remplie d’un sentiment très apaisant du fait je ne comprenais pas la langue. Tout était différent, de la nourriture à l’approche sociale. J’avais l’impression d’être entourée de choses bénéfiques. Je n’avais aucun repère et pourtant je me sentais très à l’aise et également très en sécurité.

La folie des Japonais et en même temps le grand raffinement m’ont énormément inspirée. Je me rappelle que je dessinais tout le temps. J’étais remplie d’une inspiration constante qui en devenait presque épuisante parce que je marchais dans la rue et que je recevais plein d’images à la figure. Rentrée chez moi, je ne faisais que dessiner pendant des heures. C’est la seule ville au monde à avoir eu cet effet sur moi. Même New York, malgré son effervescence, n’a pas du tout les mêmes effets sur moi. Tokyo, pour des raisons que je n’arrive toujours pas à décrire, m’a profondément remuée. C’est dingue! Je n’y suis pas retournée depuis mais je serais curieuse de savoir si la ville me fait toujours le même effet. »

Realive de Mateo Gil avec Thomas Hugues, Charlotte Le Bon… sortie le 6 juin, un film de SF espagnol.

Cherchez vous aussi votre source d’inspiration au Japon lors d’une escapade poétique avec MARCO VASCO.