Destination Souvenir

Le Japon cérémonieux de Yara Lapidus

4 mai 2018
Yara Lapidus

Née au Liban, elle a posé ses valises à Paris pour devenir styliste de renom. Artiste dans l’âme, Yara Lapidus concrétise un rêve tenace en signant un premier album, Indéfiniment, ode à l’amour orchestré par Gabriel Yared. Question voyage, son coup de cœur est pour le Japon.

« Mon plus beau souvenir de voyage, c’est la première fois que j’ai découvert le Japon, il y a vingt ans. C’est un pays qui a une place très importante dans ma vie, même si je n’ai pas visité encore tous ses recoins. Il faudrait une vie pour cela ! J’aime tout dans le Japon, sa culture, ses rites, son raffinement, ses auteurs, comme Junichirô Tanizaki et son L’Eloge de l’ombre… Il y a tant de choses qui là-bas me fascinent et m’intriguent.
Je me souviendrai toujours de ma première cérémonie du thé, lorsqu’on m’a présenté les gâteaux de saison, aux haricots rouges, avec du soja grillé. Ce sont les seules pâtisseries que je peux consommer, moi qui n’ai pas du tout le bec sucré.
J’aime leur parfum, leur raffinement, leur esthétique… Un jour, je me le suis promis, je prendrai des cours de cuisine auprès d’un chef japonais. Je ne mourrai pas avant de l’avoir fait, vraiment. »

 

Indéfiniment de Yara Lapidus chez Yara Musique / L’Autre Distribution.

Revivez vous les souvenirs de Yara Lapidus lors d’une escapade poétique au Japon avec MARCO VASCO