Destination Souvenir

Dans les musées du Caire en compagnie de Rithy Panh

18 janvier 2019
Rithy Panh

Le réalisateur franco-cambodgien d’Un Barrage contre le Pacifique sort deux longs-métrages coup sur coup en DVD : La France est notre patrie, et Exil. A nouveau, une plongée dans l’histoire et les tumultes du pays khmer. Pour L’Œil de Marco, c’est en Égypte qu’il pose ses valises, le temps d’un souvenir.

« Immédiatement, comme ça, je vous répondrais le Japon. Un voyage effectué dans le cadre de mon travail pour des conférences, des festivals… Mais, à réfléchir, ce serait plutôt l’Égypte à une certaine époque. J’ai été très touché par l’art et l’histoire du pays. Les Égyptiens furent à l’avant-garde de nombreuses choses lorsque vous visitez leurs musées, principalement celui du Caire. J’en suis sorti avec l’impression que nous n’avions rien inventé.

Des arts au moindre objet du quotidien, ils avaient déjà tout imaginé. Les formes y étaient déjà d’une pureté impressionnante. Même les pyramides, j’ai trouvé leur architecture très étonnante. Je me rappelle aussi d’un détail qui me fait encore beaucoup rire : on m’appelait Jackie Chan là-bas ! J’étais connu. Même dans le coin le plus reculé du désert, les gens m’appelaient Jackie Chan. C’est bien. Ça a facilité l’intégration et le dialogue avec les gens sur place. »

La France est notre patrie et Exil de Rithy Pahn, Épicentre Films, 19,90€.