La crème de la crème

La crème de… Chicago

8 décembre 2017
chicago

Rendue célèbre par la Prohibition et Al Capone, Chicago l’ex-corruptible cultive aujourd’hui une image apaisée par une gentrification éclairée. L’Œil de Marco vous ouvre les portes monumentales de cette cité américaine qui voit les choses en grand.

 

Un hôtel

Tout nouveau tout beau, le London House – qui doit son nom à l’immeuble historique du London Guarantee and Accident Building dans lequel l’hôtel s’est installé – a ouvert ses portes en mai dernier.
L’établissement offre une vue imprenable sur la Chicago Rover et, même s’il s’adresse avant tout à une clientèle d’avoir, la clientèle hédoniste n’est pas en reste avec le Bridges Lobby Bar et le LH21, restaurant situé au 21 étage. Un hôtel très abordable et une situation idéale en centre-ville.

London House, 85 E Wacker Drive. Site : www.londonhousechicago.com

 

Un bar à cigare

Pour des raisons de législation, il faut apporter sa propre bouteille dans ce « cigar lounge » fréquenté par toute l’élite sportive et médiatique de la ville !
Rien que le décor vaut le détour : installé dans un manoir bâti en 1891, Biggs tient d’un de ces plaisirs à s’offrir façon Hugh Hefner, feu le patron du magazine Playboy et illustre natif de Chicago.
Pour l’anecdote, c’est entre ses murs que fut tournée la mythique scène du restaurant de la comédie Les Blues Brothers. L’endroit idéal où aller savourer un cigare après dîner. Les plus grandes marques y sont d’ailleurs à la vente : Davidoff, Padrón, Arturo Fuente…

Biggs, 1150 North Dearborn Street. Site : www.biggsmansion.com

 

Une boutique

Dans le cossu quartier de Hyde Park, celui des « classes moyennes supérieures », qui donne sur le Lac Michigan, une nouvelle adresse fait le bonheur des épicuriens du quartier. Installé dans la mythique boutique O’Gara & Wilson, 57th Street Wines propose des crus venus du monde entier, dont des vins américains au prix très abordable.
On y trouve également un choix sérieux de bières artisanales. La boutique, très élégante et bien achalandée, propose également des soirées dégustation.

57th Street Wines, 1448 E 57th St, Hyde Park. Site : wines57.com

 

Une activité

Les festivités de fin d’année approchent et la ville entretient avec fierté ses traditions. Parmi elles, le « Caroling », ces chorales de ville qui se succèdent en décembre pour chanter des chants de Noël.
Les concerts se déroulent au pied de la Cloud Gate, cette étonnante sculpture d’acier signée du britannique Anish Kapoor, au cœur du Millenium Park. Effet visuel garanti déjà puis vient ensuite la savoureuse nostalgie des chants. Cerise sur le gâteau, l’événement est totalement gratuit. Le vendredi à partir de 18 heures.

Caroling at Cloud Gate, Millenium Park Plaza, 151 North Michigan Avenue. Site : www.cityofchicago.org
 

Pour un autre « hot spot » nocturne de Chicago, Clémentine, notre globetrotteuse spécialiste des États-Unis, partage avec vous son dernier coup de cœur !