La crème de la crème

LA CREME DE … TOKYO

18 mai 2018
Tokyo

C’est l’une des capitales les plus frénétiques et les plus branchées de la planète, mais qui réussit le tour de force de résister brillamment au grand nivellement de la mondialisation touristique. Tokyo offre toujours de quoi se retrouver « lost in translation ». L’Œil de Marco vous offre une petite visite sans vous perdre comme Bill Murray.

 

Un Café

Dans le genre idées saugrenues – souvenez-vous de ce bar interlope, déjà relaté dans L’Œil de Marco où on consommait du lait… de femme ! -, les Japonais sont de vrais chefs. Pour preuve, le Tokyo Snake Center dans l’arrondissement de Shibuya qui fera très probablement défaillir les ophiophobes. Ici, vous pouvez non pas boire du sang de reptile, attrape-touriste assez commun en Thaïlande, mais consommer votre boisson alcoolisée – bière, rhum…- ou non – café glacé, thé fruité… – en compagnie d’un des 35 serpents mis à la disposition des clients. Vous aurez même le droit de les manipuler très délicatement. En plus, aucun n’est venimeux. De quoi vous changer des bars à hôtesses torves de Shinjuku !
Tokyo Snake Center, Sampo Sogo Building 8F 6-5-6 Jingumae, Shibuya-Ku. Site : www.snakecenter.jp .

 

Une boutique

Cela a beau se trouver à quelques encablures du très branché quartier d’Akihabara et ses néons fabuleux, la galerie Aki-Oka Artisan mise, elle, sur la grande tradition artisanale japonaise. Nichée sous le pont de la Yamanote, la ligne de train circulaire de Tokyo, cette suite de boutiques vous permettra de dénicher les plus typiques des produits venus des différentes régions du pays. Y sont vendus des curiosités comme des objets de tous les jours ou de très jolis bijoux. Le plus : les artisans présents sont toujours très enclins à vous parler de leur travail. Un lieu cosy et riches en belles trouvailles.
Aki-Oka Artisan, 5-9-23 Ueno, Taito-Ku. Site (en anglais) : www.jrtk.jp

 

Un bar

L’un des charmes de la ville reste aussi cette fabuleuse « bar culture » qui fait penser à ce qu’on peut encore trouver dans certains coins de New York. Ici se cultivent posément le style, l’élégance et la haute qualité des produits. Le Japon, grand pays du saké, est aussi celui d’un whisky aujourd’hui célébré par la planète entière. Les bars à whisky sont légions à Tokyo, mais tentez donc le Bar Tsurukame, qui en possède un large éventail et à des prix souvent raisonnables. Fauteuils en cuir, beaux bois, le décor et son petit côté polar de Takeshi Kitano plaira aux amateurs de dégustation en toute quiétude.
Bar Tsurukame, 1-12-11, Nihombashiningyocho, Chuo. Site : http://bartsurukame.web.fc2.com.

 

Un hôtel

Envie d’une plongée tout en volupté et style dans ce que le design japonais a de meilleur ? Bienvenue donc au Claska, véritable institution au Japon. Ce boutique-hôtel abrite une vingtaine de chambres dont certaines ont été dessinées par des artistes et des créateurs nippons. Au cœur de Meguro Dori, rue où sont implantées de nombreuses boutiques d’ameublement, le Claska propose également entre ses murs des galeries d’art, des ateliers d’artistes et une boutique de design. Dans un esprit, comme il se doit, « résolument zen » (sumimassèn pour le cliché !), une jolie manière de découvrir Tokyo autrement que dans un anonyme hôtel/tour de verre.
Claska, Meguro-ku Chuocho, 1-3-18. Site : claska.com/en.

 

Mettez le Cap sur le Japon avec MARCO VASCO !