La crème de la crème

La crème de… Kyoto

29 juin 2018
Kyoto

Adulée des voyageurs, plus traditionnelle que sa « grande sœur » Tokyo, la placide Kyoto se révèle truffée de surprises et de centres d’intérêt. Embarquement immédiat pour l’autre capitale du Japon.

 

Un restaurant
Que nos amis « vegan » aient l’indulgence de ne pas nous faire demander une protection policière. La spécialité du Hatakaku, niché à quelques pas du Palais impérial, c’est la bidoche au goût fort, et un mets appelé Botan Nabe. Plus précisément, du sanglier finement tranché mijoté avec des champignons, du chou chinois, des carottes, etc.
C’est d’ailleurs à cet endroit même que ce plat désormais réputé dans tout le pays aurait été inventé ! Asseyez-vous autour du foyer traditionnel et laissez chauffer. Une expérience culinaire vraiment unique dans une atmosphère vraiment typique. So Kyoto !
Hatakaku, Uchikamaecho, Kamigyo Ward.

 

Un hôtel
Se loger au Japon peut revenir très cher ou s’avérer compliqué si l’on passe par AirBnb. Mais parmi les hôtels proposés à Kyoto, le Kyomachiya Hotel Shiki Juraku parvient non seulement à rester accessible mais aussi à offrir à ses hôtes une expérience japonaise totale.
Ce sont dix machiya – des maisons de bois typiques des villes japonaises – qui sont proposées, traditionnelles à l’extérieur et d’un subtil design contemporain à l’intérieur. Chaque détail est réfléchi et le résultat des plus enthousiasmants. Et le petit-déjeuner « bio » et naturel est une pure merveille !
Kyomachiya Hotel Shiki Juraku, 165 Konoecho, Kamigyo Ward. Site : shikijuraku.com

 

Un bar
De grâce, arrêter d’être ploucs et ne les appelez pas « bars » ou « bistrots ». Car on appelle « izakayas » ces établissements traditionnels où vous sont servis des alcools agrémentés de petits en-cas. Avec le Karakura, c’est l’occasion de vivre une soirée totalement dépaysante et indubitablement japonaise, avec une grande modération, ça va de soi. Assis par terre sur des tatamis, vous pourrez profiter de saké, de bières nippones, de whisky du pays –qui comptent parmi les meilleurs du monde – dans un décor immuable et authentique. L’endroit idéal pour se désaltérer en symbiose avec la ville.
Karakura, 244 Ameyacho, Simogyo-ku.

 

Une boutique
Mesdames, messieurs, envie de ramener dans vos valises le meilleur de la monde « made in Japan » ? L’Urban Research Kyoto regroupe la mode tendance venue des quatre coins du pays (mais aussi de l’étranger) pour les citadin(e)s en quête de vêtements uniques. Au rez-de-chaussée, les hommes trouveront de quoi s’habiller de pied en cap. Au premier, les femmes trouveront à peu près tout, des souliers aux sacs à main. Le plus ? Au sous-sol, Urban Research a lancé sa propre griffe d’objets pensés avec les meilleures manufactures du pays !
Urban Research, 285, Empukujimaecho, Nakagyo-ku Kyoto-shi. Site : www.urban-research.co.jp

 

©TheJapanTimes

Mettez le Cap sur Kyoto avec MARCO VASCO !