La crème de la crème

La crème…d’Osaka

23 novembre 2018
Osaka

C’est la troisième plus grande ville du Japon. Située sur l’île de Honshū, l’industrieuse municipalité d’Osaka s’ouvre en grand au tourisme et au divertissement. Vous cherchez une alternative à Tokyo et Kyoto ? L’Œil de Marco vous donne les clés de la ville, avec vue imprenable sur sa baie.

Un bar

La fascination du peuple japonais pour la France n’est pas un vain mot. Ce qui leur vaut pas mal de désagréments une fois leur avion posé sur le tarmac de Roissy, ou quand ils réalisent que nos grands capitaines d’industrie ne sont pas toujours exemplaires. Alors, pour trouver l’esprit de la France si loin de l’hexagone, poussez la porte du Bar Agréable, cette valeur très sûre de la ville qui existe depuis les années 90 et dont les années n’ont en rien écorné l’impeccable réputation. Cet établissement de cachet, cosy, est une caverne d’Ali Baba pour quiconque apprécie les flacons vintages, les nectars rares et exotiques. Whiskies des années 60 aux années 80 du Japon comme d’ailleurs, rhums des Caraïbes, cocktails maison créatifs et plats sur le pouce… Les amateurs de « bar culture » et d’endroits chics seront aux anges.
Bar Agréable, 1-12-6 Higashi Shinsaibashi, Chuo-ku, Yoshida Building 1F

 

Un restaurant

Comme il sera bientôt interdit d’aborder le sujet de la viande sans finir haché-menu à la feuille de boucher par un khmer Vert du véganisme , un petit tour par une merveille de restaurant spécialisé dans le bœuf wagyu. Le Kitaschinchi Fukutatei s’est installé entre les gares d’Osaka et d’Umeda et malgré une concurrence féroce l’adresse reste adulée des amateurs de steaks de haute volée. La viande y est cuite au charbon de bois binchotan dans un imposant four en briques (issues d’argile blanche importée de Tain-L’Hermitage, Drôme) qui irradie la salle. Plaisir pour les yeux, mais aussi dans l’assiette – morceaux de bœufs excellents, équilibrés – mais aussi au fond des verres avec une cave à vin des plus remarquables (champagnes, vins français, américains…). Le Guide Michelin a salué l’endroit. C’était inévitable.
Kitaschinchi Fukutatei, B1F Kitaschinchi Star Building, Sonezakischinchi 1-11-19, Kita-Ku. Site : www.fukukatei.com

 

Un hôtel

Imposant, le Conrad Osaka s’est niché au sommet de la tour Festival Tower West, la plus moderne de la ville. Au cœur du quartier de Nakanoshima, au milieu des musées et des salles de concert, l’hôtel offre une incroyable vue panoramique sur la ville. Le style est définitivement contemporain. Le Lobby accueille deux œuvres majeures des artistes Matsuo Takahiro et Kohei Nawa. Près de 400 œuvres d’arts sont également dispersées travers tout l’hôtel. Vous nagez dans l’hyper-classe moderne mais qui n’oublie pas ses racines nippones. 164 chambres, un spa d’une rare élégance – avec son expérience de bain infusé… au saké ! -, deux restaurants, un bar & lounge… Idéal.
Conrad Osaka, 3-2-4 Nakanoshima, Kita-ku. Site : conradhotels.hilton.com

 

Une visite

Direction le quartier moderne de Minato. C’est là qu’a été érigé le magnifique Aquarium Kaiyukan, un des plus grands de la planète. Les amateurs de la vie sous-marine, de la nature, en sortiront époustouflés. C’est tout un spectacle vivant qui se déploie devant eux sur près de 5400m2 où a été recréé le cadre naturel de l’océan Pacifique. En elle même, la collection est impressionnante : pas moins de 580 espèces aquatiques y sont rassemblées comme des raies, des loutres de mer, des manchots royaux et même deux requins-baleines. Vous y croiserez également reptiles, mammifères, oiseaux… Expositions permanentes, événements, nocturnes : tout le monde, petits et grands, y trouve son bonheur.
Aquarium Kaiyukan, 1-1-10 Kaigandori, Minato-ku. Ouvert de 10 à 20h. Site : www.kaiyukan.com

Découvrez Osaka avec MARCO VASCO !