La crème de la crème

La Paz

8 novembre 2018
La Paz

Située à 3 600 mètres d’altitude, la capitale administrative de La Bolivie est la plus haute du monde ! De quoi donner à L’Œil de Marco l’envie de tutoyer les sommets.  Quatre adresses à La Paz qui vous feront oublier votre mal de tête. 

Un hôtel

A deux pas de l’ambassade des Etats-Unis, dans un quartier célébre pour ses magasins et ses promenades, se trouve le tout premier boutique-hôtel de la ville. Le Stannum Boutique Hotel & Spa est apprécié pour son design né de l’imagination des chiliens Jorge Avila et Nhora C. Quintero, duo célèbres pour leur travail à travers l’Amérique latine et les Caraïbes. A la fois moderne et art déco, les chambres offrent une vue privilgiée sur la ville et les montagnes aux alentours. Annexé au Multicine Mall, il est également très pratique pour ce qui est des loisirs, des achats et autres découvertes culinaires locales.
Stannum Boutique Hotel & Spa, Avenida Arce 2631. Site : www.stannumhotels.com

 

Un Restaurant

Créé par le co-fondateur du célébrissime restaurant danois Noma, le « food activist » Claus Meyer, le restaurant Gustu s’est imposé en un temps record comme une adresse de référence en Amérique du Sud. A sa tête, la cheffe Kamilla Seidler, l’une des plus talentueuses de tout le continent, qui met un point d’honneur à cuisiner le meilleur des ingrédients boliviens. Esthétiquement, l’établissement rend également hommage, à travers ses statues, ses draperies, à l’histoire culturelle du pays. Une expérience aussi visuelle que gustative, et l’occasion de découvrir le tartare de lama ou encore de savourer un poisson-chat d’Amazonie !
Gustu, Avenida Costanera 10. Site : gustubo.restaurantgustu.com

 

Un Bar

Il y a de quoi faire à la Paz pour épancher à la fois votre soif et votre curiosité. Parmi toutes ces adresses, le Diesel Nacional se démarque pour son esthétique « steam-punk », utilisant pour son décor nombre de pièces de rechanges d’avions, de voitures ou des trains de la mythique compagnie Mines Patiño. A l’intérieur, les éclairages à la bougie renforcent le côté à la fois intime et singulier du lieu. Et sinon, dans les verres ? Des bières boliviennes à la pression et une carte de cocktails classiques et maison. Le plus : la cheminée. Eh oui, à 3600 mètres, il fait froid à La Paz !
Diesel Nacional, Avenida 20 de Octubre 2271

 

Une sortie

Tout le monde connaît la Lucha Libre mexicaine et ses costauds masqués. Mais la femme bolivienne a aussi sa fierté et, pour montrer ses talents de lutteuse face aux mâles pugilistes du continent, elle a créé les « cholitas luchadoras ». Kézaco ? Les cholitas, ce sont ces femmes de Bolivie, avec leur tenue traditionnelles – robe ample et bariolée, châle, couvre-chef – et leurs nattes. Ces femmes autochtones aymaras montent ainsi sur le ring et s’opposent les unes aux autres dans un ballet endiablé de manchettes et de coups de pied sautés. Cela se passe tous les dimanches à El Alto, en proche banlieue de la capitale. Atypique autant qu’électrique !
Multifuncional de la Ceja de El Alto, les dimanches à partir de 14h. Entrée : 7€

Rendez-vous sur les hauteurs de La Paz avec MARCO VASCO !