Le chiffre de la semaine

25 cents

14 décembre 2018
gobelets

Pour lutter contre les gobelets abandonnés et apprendre l’éco-responsabilité à leurs clients, les propriétaires de cafés indépendants de Montréal devraient désormais les taxer à hauteur de 15 centimes d’euros pièce. Des discussions sont en cours.

Quoi de plus agréable que de découvrir les rues de Montréal, dès le matin, un café bien chaud à la main ? Probablement, mais à voir les rues de leur ville jonchées de gobelets de boissons à emporter, les tenanciers de cafés montréalais ont décidé de passer à l’offensive.

A l’origine de la saine grogne, Samuel Perreault, copropriétaire de plusieurs établissements et d’une entreprise de torréfaction, a lancé sur les réseaux sociaux l’idée d’une taxation de 25 cents (l’équivalent de 15 centimes d’euros) desdits gobelets : « Cela incitera les clients à un geste plus écologique lors de leur prochaine visite soit en apportant leur propre contenant ou en consommant sur place. » Une réunion entre les cafetiers indépendants devrait avoir lieu mardi prochain pour décider de l’application de cette nouvelle politique.

La bonne idée en plus ? Les montants recueillis serviront à financer la recherche de produits « verts » à destination des coffee shops. Bientôt dans d’autres grandes villes ?