Le chiffre de la semaine

5,6 millions

12 octobre 2017
5,6

La grande opération portes ouvertes du petit émirat stipendié continue de plus belle. Un chiffre de la semaine en forme de révolution touristique, et qui n’est pas piqué des scorpions ! 

L’émir du Qatar, actuellement seul contre tous dans le Golfe Persique, se démène comme un beau djinn pour désenclaver sa péninsule et diversifier son économie. Ainsi, les citoyens de 80 pays n’ont désormais plus besoin de visa pour rentrer au pays des Qataris

Le monarque ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, et a depuis décrété que son pays devrait accueillir 5,6 millions de touristes en 2023. Ces objectifs, annoncés par l’autorité du tourisme qatari dans un « plan quinquennal » (sic) sont censés provoquer une véritable révolution locale. Infra-structurelle d’abord, afin de faciliter les déplacement des touristes dans le pays, et les loger dans des boutique hôtels de charme – à ce jour pas vraiment le genre de la maison ! Numérique ensuite, pour qu’ils soient tous connectés à leur smartphone même au fin fond du wadi. Environnementale toujours, avec une campagne de construction d’écolodges, pas piquée des scorpions dans ce pays leader des énergies fossiles. Et culturelle enfin, avec la multiplication des événements et des festivals en tous genres.

Tous ces efforts devraient faire passer de 3,5 à 3,8 % la contribution du tourisme au PIB national. 3 petits points de base qui en disent long sur la dépendance aux hydrocarbures qui caractérise l’économie du pays.

En 2014, l’autre patrie du wahhabisme avait lancé une campagne de communication sur le « dress code » à adopter pour les touristes : Qatar launches campaign for ‘modest’ dress code for tourists. Mais ça, c’était avant : toujours partants quand même ?