Le chiffre de la semaine

Mille soixante-trois

24 novembre 2017
chinois

Le luxe à l’américaine était semble-t-il un peu trop « cheap » au goût de nos nouveaux maîtres des élégances, les investisseurs chinois, qui ont décidé de nous en mettre plein la vue. Un chiffre de la semaine qui va vous étonner.

1 063 ! Ce n’est pas le numéro de la suite de DSK à New-York, mais le nombre de chambres qui vont disparaître de l’hôtel mythique Waldorf-Astoria de New York. Cette suppression n’est pas due à un tour de magie ou au crash fracassant d’un avion passe-muraille, mais à une décision du nouveau maître des lieux, la compagnie d’assurance chinoise Anbang, qui a décidé de les reconvertir en appartements de très haut standing. Il s’avère que le luxe à l’occidentale ne remplit pas toujours les attentes en matière de services et d’espace des 4,5 millions de millionnaires chinois, qui voyagent de plus en plus comme on le sait. Ainsi, des 1 413 chambres existantes, il n’en restera plus que 350.
Et ce sera du grand, très grand, hěn dà standing. Du jamais vu paraît-il, et qui devrait plaire aussi à d’autres clientèles éprises de luxe, comme les ressortissants des pays du Golfe. Les travaux débutés au printemps dernier devraient durer pas moins de trois ans avant la réouverture de l’hôtel.
Les vainqueurs de la globalisation vont donc devoir patienter… Ainsi que les graciles débutantes qui s’y réunissent tous les deux ans pour un bal mondialement célèbre.

 

Qui dit hôtel de luxe dit bars d’hôtels de luxe : retour sur les 4 bars d’hôtels les plus mythiques du monde !