Le chiffre de la semaine

Deux cent vingt mille

28 septembre 2017
Cocorico

Cocorico ! Un chiffre qui montre que la France ne figure pas toujours parmi les mauvais élèves des classements internationaux. Même si les voyageurs concernés, dont vous êtes peut-être, n’y verront qu’une bien maigre consolation.

 

220 000. C’est le nombre de voyageurs qui, cet été, ont eu à pâtir de retards dans les transports aériens sur le territoire français.
Selon la startup AirHelp – qui propose de se charger de l’indemnisation de passagers en cas de litige avec une compagnie -, entre juillet et août 2017, pas moins de 1 800 vols n’ont pas décollé à l’heure.
C’est beaucoup, mais pas tant que ça, paraît-il. Car ces chiffres ne font pas forcément des aéroports français des cancres : au même moment, à travers l’Europe, c’est environ 2,2 millions de passagers qui ont eu à prendre leur mal en patience !

Mais qui sont donc les moins ponctuels, les cancres, les bonnets d’âne du transport aérien ? Hé bien ce sont les … Chinois ! On embarque direction l’aéroport de Hangzhou Xiaoshan et de Shanghai en Chine où plus de la moitié des vols décollent en retard.