Le duel

Au théâtre ce soir : London West-End vs Broadway

14 avril 2016
london

Pour proposer les meilleures pièces et les plus époustouflants musicals, Broadway la new-yorkaise et le très british West-End se livrent un combat sans merci. Duel sur les planches pour ces 2 hauts lieux culturels qui font courir le Monde, et qu’un océan sépare.

 

Le West-End

C’est là que se passent les belles nuits artistiques de Londres. Une quarantaine de théâtres (40 000 sièges environ) et des programmes aussi riches qu’enthousiasmants sur lesquels plane l’esprit tutélaire de Laurence Olivier. Les Misérables ou Jersey Boys y sont joués depuis des années et si vous souhaitez voir Benedict Cumberbacth ou Keira Knightley « pour de vrai », ces stars anglaises n’hésitent pas à se frotter au public dans des pièces plus « classiques » que leurs longs-métrages hollywoodiens. Malheureusement pour ses fans, pas de Johnny Depp ici à l’affiche mais un Willy Wonka tout aussi génial !

A ne pas manquer : Sunset Boulevard, le chef d’œuvre noir de Billy Wilder a été adapté au théâtre avec Glenn Close dans le rôle principal. C’est au London Coliseum que ça se passe, et la critique a adoré.

 

Broadway

C’est une institution, un lieu de culte, un véritable Panthéon de l’entertainement. Broadway compte autant de théâtres que le West-End, mais a environ 10 000 places à offrir de plus, sans compter sa face « off » et ses œuvres bien moins commerciales et bien plus « élitistes ». Pour le voyageur, Broadway est un lieu à donner des vertiges ; pour les artistes, c’est un rêve le plus souvent inaccessible. Daniel Radcliffe, Denzel Washington ou Matt Damon y ont joué sur les planches. Et les stars s’y pressent encore et encore…

Pour les pychopathes de la comédie musicale : le plus terrifiant roman de Bret Easton Ellis vous a fait trembler ? Eh bien, chantez maintenant, puisque American Psycho se joue désormais en comédie musicale ! Et ça se passe au Gerald Schoenfeld Theater.

 

Verdict : London West-End est le nouveau Broadway !

Depuis 2006 c’est bien le West-End qui supplante son concurrent américain, en nombre de spectateurs du moins : pas loin de 14 millions de spectateurs en 2015 pour 12 millions à Broadway. C’est que dans la patrie de Shakespeare, l’amour du théâtre reste très cher au cœur des spectateurs. La variété des œuvres proposées à West-End permet de surcroît d’attirer le public continental, et des amateurs venus du Monde entier. Qui a dit « Misérables » ?