Le Very Bad Trip

Marche ou crève : les randonnées les plus périlleuses du Monde

13 avril 2018
randonnées

Il y en a qui aiment les randonnées à vaches et entre amis, lourds godillots aux pieds et le cœur toujours léger.
Et d’autres pour qui tout cela doit être pris très au sérieux : de l’ovomaltine, des frayeurs et des larmes ! Pour les mordus de l’effort aux pedibus tout-terrain, voici quatre treks parmi les plus dangereux de la planète.

 

  1. Mont Huashan, Chine

Pour parcourir le Mont Huashan, l’une des cinq montagnes sacrées que compte la Chine et probablement l’une des plus escarpées au monde, il faut avoir tout de bien accroché et pas seulement l’estomac. Pour atteindre le temple situé à 2 145m d’altitude, l’ascension, censée vous apporter au final l’immortalité et longue de 12 kilomètres, se fait en grande partie sur des planches de bois sommairement clouées à flanc de montagne. Pour vous éviter une chute à 100% mortelle, des chaînes ont été rivées à la pierre. Ce qui n’évite pas le danger, encore moins les drames.

 

  1. El Caminito del Rey, Espagne

Construite il y a des lustres pour relier deux villages montagneux dans la région de Malaga, ce sentier de 3 kilomètres, très escarpé et adoré des mordus de trek à haut-risque, a été fermé en 2014. On y chutait définitivement – et mortellement – trop selon la rumeur ! A vrai dire, il ne reste plus grand-chose du dit sentier que des barres de fer à la place des pontons et de trous au milieu des frêles passages de béton.
Le « petit chemin du roi » demande une expérience du trek et de la montagne plus que poussée sinon c’est le vol plané dans la gorge la rivière Guadalhorce, des dizaines de mètres plus bas. De quoi se faire très très très mal !

 

  1. Devil’s Path, Etats-Unis

Et vous pensiez rester peinard à siroter un Cosmopolitan à votre terrasse d’hôtel de la « Grosse Pomme » ? Nope ! Direction les Catskills à trois heures à peine en voiture de Manhattan. C’est là que vous trouverai le Devil’s Path – « La Voie du Diable » -, une joyeuseté de 40 kilomètres mais dont la difficulté fait de lui un des treks les plus périlleux du monde. Sentiers rocheux extrêmes, descentes vertigineuses, risques accrus de glissades et de chutes graves, routes escarpées… Sans oublier les ours qui pourraient bien vous courir au train pour quelques grammes de nourriture. Une nature sublime, époustouflante, mais qui se gagne à la sueur de son front et à la force de ses mollets.

 

  1. Drakensberg Traverse, Afrique du Sud

Déjà, pour atteindre le sommet des Drakensberg et ses 3 050 mètres, il faudra passer une première journée à grimper d’interminables échelles de chaînes pour vous retrouver ensuite dans une nature pas franchement hospitalière. Il peut faire froid, très froid là-haut et les chemins de ce trek parmi les plus éreintants du monde – 240 kms – ne sont que peu balisés. L’absence de points de contrôles et les chemins boueux rendent votre progression plus hasardeuse encore. Mais les plus coriaces des trekkers seraient prêts à (presque) tout pour admirer les chutes de la Teluga River parmi les plus hautes de la planète !

 

Après les 4 randonnées les plus périlleuses, cap sur les 5 montagnes les plus meurtrières de la terre.