Le Very Bad Trip

Misogynie 2019 : quatre lieux dans le Monde encore interdits aux femmes !

15 mars 2019
Mysogynie

Le 8 mars, journée des droits de la femme, fut l’occasion de mesurer la longueur du tortueux chemin de la parité. L’Œil de Marco, vilain garçon, vous a déniché quatre lieux interdits à la moitié de l’humanité. De quoi ravir les misogynes, et attrister les autres : pas du tout LOL !

Le Temple Kartikeya, Inde

Kartikeya – ou Kârttikeya – est le second fils de Shiva et de Pârvati et accessoirement le dieu de la guerre chez les hindous. D’une force phénoménale, il est souvent représenté avec six têtes et douze bras. Dans le temple qui lui a été érigé à Pushkar, si vous êtes une femme, mieux vaut éviter d’entrer. Kartikeya n’est pas un tendre avec la gent féminine et vous maudira si jamais vous posez un pied dans son sanctuaire. Localement, l’interdit est respecté à la lettre. Superstition, quand tu nous tiens…

Le Mont Athos, Grèce

Le Mont Athos serait peuplé de près de 3 000 moines. Une communauté théocratique partagée en vingt monastères orthodoxes où la vie est réglée par le travail, la prière et le recueillement. Comment protéger la foi et la concentration de ces messieurs ? En interdisant son accès aux femmes bien sûr ! Le short moulant et le t-shirt mouillé, en été, c’est vrai que ça peut pousser même un pope à la distraction. Une solution pour braver l’interdit et visiter « la montagne sacrée » ? S’habiller en homme ! Si jamais l’envie de jouer les Chevalier d’Eon vous tente…

Plages d’Itsandra Mlimadji, Comores

Les Comores, ses plages, son soleil, son sable fin… Nombre de Français – et pas que mercenaires – peuvent encore vous louer les charmes de cette île paradisiaque baignant dans l’Océan Indien. Mais il y a des lieux dont seuls les hommes peuvent savourer l’aspect thaumaturge. C’est le cas des plages d’Itsandra Mlimadji. Les autorités locales y ont décrété les femmes personae non grata de peur de soumettre ces messieurs à la tentation à exhiber, probablement, leurs chevilles dans l’eau. Certains y voient l’influence grandissante de l’Arabie Saoudite sur une société comorienne arrosées aux pétrodollars… mais chut !

Le Muirfield Golf Club, Ecosse

Bon, reconnaissons chez nous voisins britanniques la culture d’une tradition du « Gentlemen Club » socialement et historiquement bien ancrée. Du reste, à Londres, s’est ouvert un très chic Allbright Club exclusivement féminin – qui n’a provoqué aucun tollé, soit dit en passant. Au Muirfield Gold Club, situé au nord-est de L’Ecosse, ce sont les joueurs qui ont voté sur pour la non-présence des femmes sur le green. Les sagouins ! Tous les employés y sont, également, des hommes. La camaraderie 100% virile, y a que ça de vrai au pays du scotch.