Le Very Bad Trip

4 monstrueux croquemitaines à ne pas croiser lors de votre prochain voyage

28 octobre 2016
croquemitaines

Halloween oblige, un petit tour du monde des croquemitaines selon les us, terreurs et coutumes. Si vous en apercevez un là-bas, changez de trottoir fissa !

 

  1. Trauco, Chili

Qui dit qu’il faut être grand pour effrayer les passant(e)s ? Le Trauco, au Chili, a ainsi une bien mauvaise réputation : celui qui s’apparente à un repoussant nabot, debout sur des jambes sans pieds, aidé d’un bâton pour marcher, se cache dans les forêts sombres de l’île de Chiloé. Le Trauco a pour fâcheuse habitude d’hypnotiser les femmes qu’il croise afin de les soumettre à son bon plaisir. C’est ainsi qu’on met sur le compte de cet affreux personnage nombre de grossesses non désirées, en particulier chez les femmes célibataires. La bonne excuse…

N’ayez pas peur des monstres et venez découvrir ce beau pays avec MARCO VASCO : chili.marcovasco.fr

 

  1. Le Wendigo, Canada

Ce monstre terrifiant qui se nourrit de chair humaine – son nom signifierait littéralement « cannibale maudit » – est issu de la culture des indiens algonquins du Canada. Immense, il a des allures de cadavre déterré, la peau sur les os, il sent la putréfaction, et chasse dans les forêts les êtres humains dont il se nourrit, provoquant la terreur parmi les tribus comme les Cris ou les Obésités. Le Wendigo serait même capable de posséder l’âme de sa victime et de la transformer à son tour en monstre sanguinaire.

Vous pouvez cependant voyager au Canada en toute sérénité avec MARCO VASCO : canada.marcovasco.fr

 

  1. Le Vodnik, Slovaquie

La version slovaque de la Sirène ! Aux yeux des vivants, cet esprit qui hante les eaux slovaques apparaît comme un vieillard décharné à tête de grenouille et à la barbe sale , le corps recouvert d’écailles noires, d’algues et de boue, traînant derrière lui une longue queue de poisson. Ses yeux perçants attirent les nageurs imprudents qu’il entraîne vers les fonds des rivières afin de pouvoir en capturer l’âme. Il enferme ensuite son butin dans une tasse de porcelaine scellée par un couvercle. Plus il amasse d’âmes, plus le Vodnik, pour ses pairs, devient riche et fier.

 

  1. Külmking, Estonie

Son nom signifie « chaussure froide », ce qui a première vue prête à rire, mais en Estonie, le Külmking est tout sauf prétexte à raillerie. Créature née de l’âme d’un mort en errance, c’est une sorte croisement retors entre le bison et l’ours polaire. Le Külmking s’attaque tout particulièrement aux enfants lorsque ceux-ci osent déranger les esprits de la forêt. Il n’en fait alors qu’une bouchée. Il peut également posséder les adultes et les rendre effroyablement mauvais. Il est dit que lorsque la fin du monde sera imminente, le Külmking apparaîtra pour tout détruire sur son passage…