Le Very Bad Trip

4 lieux de retraite présidentielle où la pluviométrie s’affole. Que d’eau, que d’eau !

2 décembre 2016
retraite

Rien de tel qu’un temps de chien pour tremper le moral du voyageur, ou couler le quinquennat d’un Moi, Président (de la pluie). Voici quatre pots de chambre internationaux où même un habitant de l’Ile de Sein ne se risquerait pas. Et tout trouvés pour y couler une paisible retraite. N’est-ce pas, Mister President ?!

 

  1. Mawsynram, Inde

Voici la Mecque de la Mousson ! Située dans l’état de Meghalaya, au nord-est du pays, Mawsyram est entré dans l’histoire en devenant, selon le Guiness Book des Records, l’endroit le plus pluvieux de la planète. Il y pleut comme « vache sacrée qui pisse », avec 11 873 mm d’eau par an (à comparer aux 650 mm annuels de Paris…)Au cas où vous souhaitez le visiter, n’oubliez pas votre poncho. Ou vous en reviendrez rincé pour pas une roupie…

En Inde, courez-vous sécher devant les beautés du Taj Mahal, les merveilles du Rajasthan et du désert du Thar avec MARCO VASCO : inde.marcovasco.fr

 

  1. Henderson Lake, Canada

Ce véritable pot de chambre est l’endroit le plus trempé de la néanmoins sublimissime Vancouver Island. La pauvre ville de Henderson Lake est aux prises avec les courants d’airs humides du Nord-Pacifique, et elle est dominée par un lac en forme de boomerang. Il peut y pleuvoir fort, très fort, comme ce jour de record de 1926 : 421,8 mm en quelques heures ! Le reste de l’année, il y tombe habituellement 7 000 mm de hallebardes, ce qui a le mérite d’attirer les saumons et leurs compères les Grizzlis.

Au Canada, allez humer en ciré Guy Cotten l’air salin de Vancouver Island avec MARCO VASCO : canada.marcovasco.fr

 

  1. Mont Waialeale, Kaua’i, Etats-Unis

Si vous n’aimez pas les cocotiers, et que vous cherchez un lieu humide pour tester votre attirail de marin-pêcheur, il vous faudra faire ici quelques efforts montagnards. Rendez-vous au sommet du Mont Waialeale, le deuxième le plus important de l’île : il est connu comme l’un des endroits les plus pluvieux de la planète. Rien qu’en 1982, il y est tombé 17 340 mm d’eau. Une année exceptionnelle, comparée aux… 11 680 mm habituels !

A Hawaï, laissez la pluie dans les montagnes, et allez bronzer/surfer/voir/être-vus sur les plages de l’Archipel : usa.marcovasco.fr

 

  1. Tutunendo, Colombie

Direction l’Amérique du Sud et une localité coincée entre l’océan Pacifique et la forêt décidue. C’est là que se trouve un village de mille habitants que s’appelorio Tutunendo. Son climat met le voyageur à l’épreuve : absence de vent, humidité permanente et chaleur extrême. Vous voilà en plein « marasme » – faible latitude et basse pression – qui rendra le quotidien particulièrement pénible de quiconque est allergiques aux précipitations : Tutunendo se prend 11 770 mm d’eau chaque année sur le coin de ses édifices !

En Colombie, préférez l’éternel printemps de Bogotà et les alizés de Carthagène avec MARCO VASCO : colombie.marcovasco.fr