La crème de la crème

Il n’y a pas que Cannes dans la vie :
les grands festivals de cinéma du Monde

2 juin 2017
festivals

La 70e édition du Festival de Cannes vient de se clore. Balayés le strass et les paillettes, remisé le mythique tapis rouge, recyclés les cadavres de bouteilles. A ceux qui ont la gueule de bois, l’Œil de Marco les emmène à la découverte des autres grands festivals cinématographiques de la planète.

 

  1. BIFF, Busan, Corée du Sud

Lancé en 1996, le BIFF – pour Busan International Film Festival – est devenu, avec ceux de Pékin et de Jeonju, un des événements cinématographiques majeurs en Asie. Destiné à promouvoir le cinéma du continent dans toute sa diversité (avec une nette prédominance des films d’auteur : Kim Ki-duk, Fruit Chan…), il permet également de mettre en avant les productions coréennes très présentes sur le marché international depuis maintenant deux décennies. Le BIFF a également son très fructueux marché du film, l’Asian Film Market. L’occasion aussi de découvrir la grande ville balnéaire du pays du matin calme, et de découvrir les joies de la plage à la Coréenne. Ce n’est pas la Croisette, mais on se croirait presque à Copacabana !

www.biff.kr

La Corée est à l’honneur dans LUI (l’édition de l’été !) avec un reportage exclusif de notre ami Frédéric Taddeï. A retrouver dans tous les bons kiosques. www.luimagazine.fr

 

 

  1. TIFF, Toronto, Canada

C’est la réponse nord-américaine au festival de Cannes et qui aime lui faire un peu d’ombre. Créé en 1976, le TIFF – Toronto International Film Festival – n’a depuis eu de cesse de voir sa côte monter. Rendez-vous incontournable des stars hollywoodiennes venues lancer leurs nouvelles productions, il est aussi le point de rencontre du meilleur du cinéma mondial, y compris le plus azimuté.Allez voir les fameuses séances de minuit « Midnight Madness » et vous comprendrez ! Près de 400 films y sont projetés durant onze jours et les deals entre producteurs et distributeurs y atteignent des sommets.

www.tiff.com

 

  1. Sundance Film Festival, Park City, États-Unis

Le Sundance Film Festival – anciennement Sundance Institute – a incroyablement évolué depuis sa création en 1985. Après trois décennies à « rouler » pour les grands studios de Hollywood, son président, la superstar Robert Redford a bataillé ferme pour mettre en avant le cinéma indépendant. Il a permis la découverte – et le perfectionnement par des ateliers de formation – de futurs grands noms comme Quentin Tarantino ou Bryan Singer. Chaque fin du mois de janvier, la pittoresque et chic station de ski de Park City devient une capitale enneigée du cinéma mondial.

www.sundance.org

 

  1. Le Fespaco, Ouagadougou, Burkina Faso

Le continent africain a lui aussi son grand festival qui se tient chaque année à Ouagadougou, au Burkina Faso. Créé il y a 25 ans, le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, est plus que jamais la vitrine principale – et idéale – de la création par l’image sur tout le continent. Vingt films en compétition (choisis parmi les 1000 envoyés pour l’édition 2017 au comité de sélection), 10000 spectateurs et un prix très convoité l’Etalon d’or de Yennenga ! Quoi de mieux pour prendre le pouls du cinéma africain contemporain ?

www.fescapo.bf