Le Very Bad Trip

Les 5 lieux les plus conspirationnistes de la Planète

4 février 2016
conspirationnistes

Vous êtes un accro du complot, un nostalgique de la série X-Files, et vous pensez qu’on vous cache tout, et qu’on ne vous dit rien ? L’œil de Marco lève pour vous le mystère des 5 lieux les plus complotistes de la planète. La vérité est ailleurs…

 

  1. La Zone 51, États-Unis

Cette zone militaire est au centre de tous les fantasmes conspirationnistes, nourris par pléthore de livres, de sites internet ésotériques, et bien sûr par la série X-Files et son inquiétant « homme à la cigarette ». Situé dans le comté paumé de Lincoln, Nevada, elle a été créé par la CIA pour le développement d’avions expérimentaux. Mais ce serait surtout une zone de contact entre le gouvernement américain et les Extra-terrestres ! La vérité serait planquée dans ses sous-sols…

  1. La Division 39, Corée du Nord

Basée à Pyong-Yang, la « Division 39 » serait une organisation secrète chargée d’alimenter les caisses noires du primesautier leader Kim Jong-Un. La division masquerait une organisation criminelle, pratiquant les juteux business de vente d’armes, du trafic d’héroïne, de la contrefaçon et de la contrebande d’êtres humains. Revenus annuels estimés : 1 milliard de dollars. Un chiffre donné par la CIA ou le MI6 ?

  1. La Granite Moutain Records Vaults, États-Unis

C’est évidemment du côté de Salt Lake City, capitale du mormonisme, dans la chaîne des Wasatch, que L’Église de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours auraient installé des archives qui rendraient parano les esprits les plus éclairés. Derrière une porte d’entrée d’un poids de quinze tonnes, on y trouverait des dizaines de millions de documents consacrés aux deux milliards d’individus ayant peuplé la terre depuis 1 894. De quoi reléguer Google et Facebook en 2e division !

  1. Le Grand Sanctuaire d’Ise, Japon

C’est le sanctuaire shinto le plus secret du Japon, situé au centre du pays. Composé d’une centaine de bâtiments, il est divisé en deux sanctuaires principaux : l’intérieur et l’extérieur. Selon la rumeur, le sanctuaire « intérieur » abriterait ni plus ni moins que le « miroir sacré de l’Empereur du Japon » offert par la déesse du soleil Amaterasu au père du premier Empereur du Japon Jimmu Tennō !

  1. Le Club 33, Disneyland

L’idée de ce club ultra-select du parc d’Anaheim en Californie aurait germé dans la tête de Walt Disney au milieu des années 50. Inauguré en 1967, il n’est accessible qu’à des membres triés sur le volet obligés de débourser 10 000$ par an afin d’obtenir leur carte d’entrée. Pour les experts complotistes de la Disney Company, le chiffre 33 n’a pas été choisi au hasard. C’est en effet le plus haut grade dans la Franc-Maçonnerie écossaise, et donc une preuve ir-ré-fu-ta-ble des liens étroits qu’entretiendrait l’usine à rêves Disney avec d’influentes loges maçonniques américaines.